Un artiste français imaginait l’an 2000 en 1900



Comment voyait-on l’an 2000 en 1900 ? La réponse avec des cartes postales étonnantes

Demandez à quelqu’un à quoi le monde ressemblera dans 100 ans, et vous obtiendrez des réponses absolument farfelues ou au contraire probablement prémonitoires. Dans les deux cas, ces prédictions sont peu crédibles.

Mais les prédictions telles que celles décrites dans les cartes postales ci-dessous sont décidément moins ennuyeuses quand vous considérez leur contexte. Ces cartes postales, réalisées entre 1899 et 1910 par le peintre français Jean-Marc Côté et d’autres artistes, illustrent une prédiction de ce à quoi le monde ressemblerait en l’an 2000.

Jean-Marc Côte, prédictions an 2000

Une course à dos de poisson

Jean-Marc Côte, prédictions an 2000

Un postier volant

Imprimées pour être présentées lors l’Exposition universelle de Paris, elles ont ensuite été transformées en cartes postales. En raison de difficultés financières, ces cartes n’ont cependant jamais été vendues. De nombreuses années plus tard, l’auteur de science-fiction Isaac Asimov les a ressorti, et en a publié et commenté certaines dans son oeuvre Futuredays: A Nineteenth Century Vision of the Year 2000. Désormais, elles appartiennent au domaine public, et sont disponibles sur Wikimedia Commons.

Vous remarquerez qu’aucune prédiction de l’avenir est complète sans mentionner les voitures volantes. Si vous demandez aux gens aujourd’hui comment sera le monde en 2116, ils diront invariablement que nous allons avoir des voitures dans le ciel. Les gens rêvent d’un avenir où ils pourraient voler dans leur voiture personnelle. Etant donné que les accidents de la route sont suffisamment meurtriers et que la chute d’une voiture depuis le ciel ferait des dégâts considérables, nous ne sommes pas prêt de voir des voitures voler.

Jean-Marc Côte, prédictions an 2000

Une station pour les taxis volants

Jean-Marc Côte, prédictions an 2000

Un « bus baleine »

Il semble également qu’une fixation ait été faite sur un futur où nous passerions le plus clair de notre temps sous l’eau, avec des courses à dos de poisson, des autobus tirés par des baleines, sans parler des hôtels sous-marins. Ceci dit, l’océan reste presque entièrement inexploré et inexploité (hormis pour en sortir tous les poissons qui y vivent). Il y a 100 ans, ces artistes français ont peut-être estimé que nous aurions épuisé nos ressources et notre espace sur la terre, et ainsi commencé à nous tourner vers les océans pour y vivre…

Jean-Marc Côte, prédictions an 2000

Une banale balade en scaphandrier

Les temps n’ont pas tant évolué finalement… Cependant, sur certains points, les artistes ont eu le nez creux. L’élevage intensif, la nourriture chimique, le remplacement de la main de l’homme par des robots divers et variés… Ces prédictions sont justes, mais curieusement la mode vestimentaire reste celle de la Belle Epoque !

Jean-Marc Côte, prédictions an 2000

Un avion de guerre

Jean-Marc Côte, prédictions an 2000

Le salon d’un barbier

Jean-Marc Côte, prédictions an 2000

la toilette de madame

Jean-Marc Côte, prédictions an 2000

Un fermier très occupé

Jean-Marc Côte, prédictions an 2000

L’école du futur

Jean-Marc Côte, prédictions an 2000

Une police volante

Jean-Marc Côte, prédictions an 2000

Le ménage robotisé

Jean-Marc Côte, prédictions an 2000

Un architecte construit une maison seul

Jean-Marc Côte, prédictions an 2000

Un tailleur dernier cri

Jean-Marc Côte, prédictions an 2000

Un camping-car

Jean-Marc Côte, prédictions an 2000

L’élevage intensif

Jean-Marc Côte, prédictions an 2000

Un pompier volant

Avec Newsly

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Caméra cachée - Je suis gay

Article suivant

Histoire gay - Deux hétéros en pleine rue


Vous aimerez aussi
Lire la suite

Des inventions inutiles … indispensables

L'ensemble de ces inventions a été créé pour nous rendre la vie plus facile. Un ascenseur pour les chips Pringles, un pantalon-table ou encore un vélo tondeuse, ces inventeurs ne sont jamais à cours d'idée.
Total
0
Share