Taram Boyle
//

Taram Boyle – Un roman pour comprendre nos fantasmes

4 mins de lecture
330 vues

Taram Boyle est un auteur engagé contre l’homophobie. Partenaire de l’association Le Refuge, il publie « Un Amour de soumis », son cinquième roman érotique gay et répond aux question de La Gay Life.

Bonjour Taram, ton nouveau roman sort un peu des sentiers battus et de l’univers sentimental auquel tu nous as habitués. Pourquoi ce choix ?

Tous mes livres traitent de l’acceptation de soi. Si certains gays sont victimes d’homophobie, nous ne sommes pas tous tendres envers nous-mêmes. Ce nouveau roman décrit les fantasmes d’un jeune gay qui rêve d’appartenir à l’homme qu’il aime. En fait, c’est une histoire d’amour, avec un érotisme permanent. Ce roman est très chaud et en a choqué plus d’un. Mais l’idée est de dépasser les clichés et de comprendre ce qui motive nos fantasmes.

Taram Boyle

Tu as passé une longue période sans écrire, avant de revenir avec « L’Amour suprême » qui est un succès. Tu as connu une panne d’inspiration ?

J’étais démotivé, car la littérature gay a peu de visibilité. D’un côté il y a les gays mainstream qui ont leurs entrées dans les médias et de l’autre, des centaines de petits auteurs bons ou mauvais, qui semblent prêts à tout pour attirer la lumière. Je suis écrivain, pas commerçant ou VRP. On ne vend pas des livres comme des sextoys. Ce sont les lecteurs qui m’ont demandé de réécrire pour eux. Cela m’a extrêmement touché. J’ai la chance d’avoir de vrais fans. C’est merveilleux pour un auteur de pouvoir échanger, d’être désiré et attendu. Mais c’est aussi une grande responsabilité. J’ai réalisé que mes livres donnaient de l’espoir et que leurs messages bienveillants, d’acceptation de soi et des autres, étaient entendus et apportaient du réconfort. C »est à partir de là que j’ai repris la plume, juste pour eux.

Taram Boyle

Qu’est-ce qui t’a inspiré « Un Amour de soumis » ?

L’an passé j’ai interviewé plusieurs dizaines de gays anonymement, à propos de leurs fantasmes. J’étais le premier surpris à découvrir la richesse et l’imagination de certains d’entre nous. Les gays ont la chance de pouvoir développer des sexualités denses et créatives, un peu comme des jeux de rôles, des défouloirs ou des récréations. J’en ai conservé quelques uns, en retirant tous les aspects glauques ou négatifs. Mes livres sont comme des sucreries, je ne veux donner que du plaisir et libérer le lecteur. Ce roman est le résultat d’un long processus.

Si vous le souhaitez,vous pouvez lire le début ici.

Taram Boyle

Merci beaucoup à Taram Boyle pour cette interview.

Taram Boyle sur Twitter

Taram Boyle sur Amazon

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Histoire précédente

Les petits légumes farcis

Histoire suivante

Beau gosse – Mohammad Ajoory

Soutenez la Gay Life

Aidez-nous à conserver La Gay life gratuit et à créer du contenu de qualité.