Strike a pose avec les danseurs de Madonna

Halte à l’homophobie ! Tel aurait pu être le slogan du Blond Ambition Tour, la tournée mondiale de Madonna en 1990.

Un documentaire montre comment sept danseurs qui ont accompagné la diva de la pop sont devenus des icônes du mouvement gay.

Strike a pose (prenez la pose) est le titre du documentaire réalisé par les Hollandais Ester Gould et Reijer Zwaan. 25 ans après, ils ont voulu savoir ce que les danseurs de la troupe de Madonna étaient devenus. Certains ont raccroché, d’autres, comme Kevin Stea, sont toujours très actifs. Après cette tournée mondiale de Madonna, ce dernier avait rejoint Michael Jackson avant d’être engagé par Prince, David Bowie ou encore Beyoncé. Mais ce sont ces années passées aux côtés de la blonde madone qui l’ont le plus marqué, lui et les six autres danseurs.

Quand ils font connaissance avec la chanteuse, ils avaient tout juste la vingtaine. A l’époque, Madonna est fan de voguing – un style de danse qui fait fureur dans les milieux noirs homos de Harlem (entre deux mouvements, on prend la pose comme le ferait un mannequin). C’est aussi un moyen de lutter contre la discrimination : à l’époque, les modèles sont presque tous blancs et hétéros.

Madonna engage donc dans sa troupe sept vogueurs newyorkais de la première heure qui affichent sur scène leur sexualité. Faut-il rappeler qu’au début des années 90, gays et lesbiennes font régulièrement l’objet de discriminations ? En plus, sur les homos plane le soupçon de la séropositivité. Les risques de contamination effraient. Plutôt que la compassion, ceux qui contractent le virus récoltent le mépris. Pendant le tournage du documentaire, les réalisateurs apprennent que trois des danseurs de Madonna étaient effectivement séropositifs. Pour Carlton Wilborn, le diagnostic est même tombé dès 1985, mais il a préféré ne pas en toucher mot à Madonna.

Effarant quand on pense qu’aujourd’hui, l’homosexualité ne choque plus personne dans le showbiz. Ce qui faisait encore scandale il y a 25 ans est devenu hyper-normal, et c’est tant mieux !

Réagissez à cet article !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

d'Art d'Art - "Impression V" Kandinsky

Article suivant

Beau gosse - Felipe Valim





Vous aimerez aussi
Lire la suite

Une performance artistique de deux acrobates gay

Representation visuelle et artistique d’une romance par deux acrobates gays : partant du premier regard et  premier baiser pour finir par un amour et attachement fort et puissant. ...
Lire la suite

Humour – Pas d’amalgame (McFly & Carlito)

Humour - Du Fat Show à la chanson « Il a mis son sexe », en passant par le dab et le trollage des anti-mariage pour tous, McFly et Carlito sont à l’image de leurs goûts musicaux : punk et éclectiques.
Total
1
Share