Sexy Chef – Recette Fraises melba

Une idée de dessert rapide et facile par notre sexy chef : les fraises melba ! Crème chantilly allégée, fraises fraîches et granité un vrai délice pour cet été !

Ingrédients

125 g de fraises
½ l de crème
1 c-à-s de mascarpone
1 gousse de vanille
50 g de stévia
200 g d’eau

Étapes

Granité
Rincer rapidement les fraises, les équeuter et les couper en deux.
Faire bouillir dans une casserole l’eau, la stévia et ½ gousse de vanille fendue et grattée.
Verser le liquide bouillant sur les fraises coupées et mixer aussitôt.
Vider ensuite sur une plaque à bord et mettre au freezer 2 ou 3 heures.

Crème chantilly
Verser la crème et la stévia dans la cuve du batteur ainsi que l’autre moitié de la gousse de vanille. Foisonner doucement durant 2 min ajouter le mascarpone puis augmenter la vitesse pendant 4 à 6 min.
Mettre la crème dans une poche à douille.

Fraises
Équeuter les fraises et les couper en deux.

Dressage
Dans un joli verre, déposer un cœur de chantilly, recouvrir de granité (gratté à la fourchette), ajouter les fraises, un dôme de chantilly et quelques pistaches vertes crues…

Déguster !

Valentin Néraudeau, le sexy chef,  n’est pas désagréable à regarder. Avec lui à l’écran, on se lèche les babines pour ses recettes des plus délicieuses et pour son physique des plus agréables.

Plus de Sexy Chef

Réagissez à cet article !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Vidéo du jour - Dans un collège du Texas, cette mère se fait passer pour sa fille et dénonce le manque de sécurité

Article suivant

Les questions à ne pas poser à un serveur





Vous aimerez aussi
Lire la suite

Drôle de karma

Nous avons tous déjà eu l’impression que le karma se vengeait lorsque nous avions fait quelque chose de mal, mais dans ces extraits vidéo vous allez voir qu’il y a des personnes pires que vous.
Lire la suite

Ciné gay – Hurt Boy

Hurt Boy est un court-métrage gay créé pour lutter contre le harcèlement.
Total
0
Share