//

Sexy Chef – Légumes anciens

1 min de lecture
849 vues

Aujourd’hui,  nous vous présentons  la recette de Légumes anciens façon Chef Valentin !

Pommes de terres, panais ou encore topinambours, redécouvrez ces légumes venus d’un autre temps mais façon Valentin !

Ça vous tente ? Alors à vos fourneaux !

Ingrédients

250 g de panais
250 g de topinambours
250 g de pommes de terre grenaille
Crème légère
Fond blanc & miel
Beurre & sel

Étapes

Éplucher les topinambours et les faire cuire à l’eau, comme des pommes de terre.

Éplucher les panais
Ne pas éplucher les pommes grenaille mais bien les nettoyer.

Faire revenir panais et pommes grenaille avec un peu de beurre et de sel.
Faire cuire à feu doux et à couvert avec le fond blanc délayé.
Ajouter un peu de miel à mi-cuisson

Écraser les topinambours cuits en purée et ajouter un peu de crème fraîche.

Disposer artistiquement dans une belle assiette creuse les légumes.
Décorer de quelques pignons pour le croquant

Servir bien chaud !

Et pour en savoir plus sur ces légumes…

Le topinambour est aussi appelé artichaut de Jérusalem, truffe du Canada ou soleil vivace. C’est une espèce de plante vivace de la famille des astéracées, cultivée comme légume pour ses tubercules riches en inuline. C’est une espèce voisine du tournesol qui appartient au même genre.

Le panais cultivé est une plante herbacée bisannuelle à racine charnue, appartenant à la famille des Apiacées, qui fut autrefois très cultivée comme légume et comme plante fourragère. C’est une culture quelque peu délaissée de nos jours, sauf en Grande-Bretagne, dans les pays nordiques et en Afrique du Nord.

Les pommes de terre grenaille sont des tubercules récoltés avant leur maturité. Elles s’appellent « pommes de terre nouvelles » ou « primeur » pendant une période précise : de leur récolte (avril /mai selon les régions) jusqu’au 31 juillet. Elles se nomment ensuite « grenailles » et ce sont des pommes de terre de consommation courante dont le calibre doit être de 28 à 40 mm. Leur chair est particulièrement fondante et présente des notes sucrées.

Valentin Néraudeau n’est pas désagréable à regarder. Avec lui à l’écran, on se lèche les babines pour ses recettes des plus délicieuses et pour son physique des plus agréables.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Histoire précédente

Actu brut – La réalité de l’élevage intensif

Histoire suivante

C’est quoi un mec sexy ?

Soutenez la Gay Life

Aidez-nous à conserver La Gay life gratuit et à créer du contenu de qualité.