Taram Boyle,amour,maître
amourdunmaitre taramboyle cover
//

Roman – L’amour d’un maître, soumis aux désirs d’un dominateur

2 mins de lecture
572 vues

Taram Boyle revient avec un tout nouveau roman gay intitulé « L’Amour d’un maître ». Pour ce nouvel opus, il publie deux tomes afin de poursuivre une aventure à la fois complexe et très dense. Les fans sont plus que ravis et nous aussi !

Bonjour Taram Boyle, tu nous reviens avec un nouveau roman sur le thème du BDSM. C’est un sujet qui te passionne ?

Qu’y a-t-il de plus romantique que de se soumettre par amour ? Personne n’a envie de souffrir, mais on sait que les relations amoureuses peuvent conduire à de terribles désillusions. Pourtant, on y retourne, parce qu’on sait que l’amour rend plus fort et que ce sentiment est le plus beau que nous puissions connaître sur Terre. Aimer, c’est se mettre à nu, poser un genou à terre, espérer qu’on sera bienveillant avec nous. On peut juger quelqu’un en voyant si cette personne va vous élever ou vous écraser. Le BDSM, c’est pousser son partenaire dans ses limites, mais toujours avec une main dans son dos, pour l’empêcher de basculer.

Tu avais déjà abordé ce sujet dans « Un Amour de soumis »…

Oui, c’est vrai et je ne pensais pas qu’il remporterait un tel succès. J’écris avant tout pour divertir mes lecteurs, les mener sur des thèmes qui les intéressent. « L’Amour d’un maître » est différent, car les personnages sont réellement habités par le BDSM. Dans « Un Amour de soumis », Jordan cherchait surtout à séduire Julien par tous les moyens. Ici, Léo se voit comme un véritable esclave sexuel, ce rôle lui convient, c’est sa seule ambition. Et Hadrien est un maître expérimenté. Il a déjà vécu une relation intense avec un jeune soumis. Ils semblent faits l’un pour l’autre, mais les démons du passé surgissent parfois au mauvais moment…

Taram Boyle,amour,maître

Pourquoi un roman en deux parties ?

Mes lecteurs sont très demandeurs et j’adore écrire. Alors c’est un moyen de conserver avec eux une relation soutenue. « L’Amour d’un maître », représente un travail colossal commencé il y a deux ans. Le tome 1 est le plus long de tous mes romans et j’ai l’impression que le tome 2 sera aussi dense. Je veux offrir une véritable expérience, pas seulement parler du BDSM pour passer le temps.

Justement, dans l’édition collector, tu as ajouté des témoignages de gays soumis ou dominateurs, avec des photos…

Oui, afin de dessiner des personnages qui collent à notre époque, j’interviewe certains followers. La réalité est toujours plus riche que la fiction. Mes romances sont très réalistes, car j’effectue un gros travail de documentation. Depuis « Un Amour de soumis », dominateurs et des soumis se sont confiés à moi et nous entretenons des liens privilégiés. Ils me conseillent et m’expliquent ce qu’ils aiment trouver dans mes livres. Au delà de l’érotisme, c’est la dimension psychologique et sentimentale qui m’intéresse, comprendre jusqu’où on est capable d’aller pour quelqu’un qu’on aime.

L’amour d’un maître – Synopsis

Léo, jeune gay vierge de 19 ans, désire appartenir totalement à un homme. Il rencontre Hadrien, dominateur au corps sculptural, dont le visage balafré semble trahir le mystérieux passé qu’il veut cacher coûte que coûte. Léo va devoir percer ses mystères, afin de libérer le cœur du beau maître. Leur passion va les conduire vers une relation bdsm passionnelle et singulière, car Hadrien a des exigences érotiques extrêmes. Léo ignore que le fantasme a un prix et que perdre l’innocence n’est qu’une étape dans sa nouvelle vie de soumis.

Merci beaucoup à Taram Boyle pour cette interview.

Taram Boyle sur Twitter

Retrouvez les ouvrages de Taram Boyle sur Amazon.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Histoire précédente

Lucarne – Pourquoi Amazon est inarrêtable ?

Histoire suivante

Les petits culs de La gay Life #26

Soutenez la Gay Life

Aidez-nous à conserver La Gay life gratuit et à créer du contenu de qualité.