MusiqueTV

Mylène Farmer – City of love

Dans son nouveau clip, City of love, réalisé par Pascal Laugier, Mylène Farmer apparaît grimée en une créature surnaturelle.

Méconnaissable! La rousse la plus connue de France vient de révéler le nouveau single de son album Interstellaires. Pour succéder à son duo avec Sting, Stolen Car, Mylène Farmer a choisi le titre City of Love. À cette occasion, la chanteuse a confié la réalisation de son clip au metteur en scène spécialisé dans les films d’horreur Pascal Laugier. Le plus marquant de cette vidéo? L’apparition d’une Mylène Farmer grimée en une créature surnaturelle.

Des épines sur le crâne, des ailes atrophiées… La chanteuse déambule dans une demeure sinistre, par une nuit d’orage, à la recherche de l’amour et de bras aimants. La transformation de l’artiste française a nécessité pas moins de 6h30 de maquillage.

Le Labyrinthe de Pan, Crimson Peak ou encore Les Oiseaux de Hitchcok… Chacun trouvera une référence majeure au cinéma fantastique et horrifique dans ce clip de 5 minutes.

Il y a longtemps que Mylène Farmer n’avait connu une telle métamorphose physique pour un clip. En 1985, dans Plus Grandir de Laurent Boutonnat (son deuxième clip mais premier “grand” clip), on retrouvait la célèbre rousse grimée en une femme très âgée. Trois heures de maquillage et trois maquilleurs avaient alors été nécessaires pour vieillir Mylène de cinquante ans.

 

 

Enfin, ce clip City Of Love est évidemment en symbiose parfaite avec la thématique de l’espace explorée dans tout l’album Interstellaires.
Même si il illustre la chanson City Of Love, certains plans nous évoquent également les titres Pas d’access : “Rapace / Je m’évade / Trouver son nid” (…) “Décolle / Je m’envole” (…) “Je suis Birdy”

Les paroles de City of love

Quand la danse cessera
Trop tard
Tout prendra un goût de cendres
Hmmm

Si seulement chemin faisant
La morsure gît du néant
L’avoir d’autres veut que l’autre
Même un instant

Les mots au bout des lèvres
Un chemin vers la vie
Si je m’abandonne
Je bâtirai the city of love
Oooh
Si je sais que je l’aime
Et le monde et l’envie
Si là je t’attends
Je bâtirai the city of love
The city of love

Qui ne connait pas la peur
Ne connait pas le courage
Si je suis de belle humeur
Pas de rage

Quand progressant dans le noir
Quand j’étudie l’infini
Je vois des flocons de neige
De poésie

Les mots au bout des lèvres
Un chemin vers la vie
Si je m’abandonne
Je bâtirai the city of love
Oooh
Si je sais que je l’aime
Et le monde et l’envie
Si là je t’attends
Je bâtirai the city of love
The city of love

D’autres vidéos de Mylène Farmer

Vous aimerez aussi

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans Musique