Beaux GossesGay

Mike Sgolden : le mystérieux mannequin qui fait tomber le cliché « beau et idiot »

« Je suis un petit être qui n’aspire qu’au bonheur. Un petit être qui aime se faire valoriser non seulement pour ce qu’il transmet à travers des photos, mais aussi pour ce qu’il est réellement. »

C’est ce que déclare Mike Sgolden, le sexy modèle tout droit venu du pays de Fidel Castro.

Du haut de ses 1 m 83 et de ses 82 kg de muscles, ce nouveau trentenaire fait taire les stéréotypes et prouve une fois de plus que tête bien faite peut rimer avec tête bien pleine.

Il était une fois …

C’est à La Havane que Mike Sgolden voit le jour, dans un climat socio-politique apaisé. Il grandi dans l’absence de son père, éduqué et couvé par deux femmes, su madre y su abuela (sa mère et sa grand-mère).

Impulsif, curieux et introverti, ce petit espiègle se démarque très tôt par son amour de l’art et ses facultés intellectuelles bien aiguisées. Fils unique, il fait alors la fierté des siens et s’illustre au courant de son adolescence, en contre champ de ses études, au théâtre et dans le mannequinat.

Après un baccalauréat obtenu avec mention, le jeune cubain se lance dans des études cybernétiques avant d’échouer dans la bibliothèque nationale. Toujours en quête de sa voix, il fait une incursion dans le domaine sanitaire et se forme en Kinésithérapie. Il exercera ensuite pendant plusieurs années en clinique.

Cliquez sur les images pour apprécier le beau gosse Mike Sgolden

Comme un besoin de s’en aller

En 2014, se sentant désormais à l’étroit sur son ile d’origine, Mike Sgolden quitte la terre de ses ancêtres et mets le cap sur France.

D’abord parisien, son séjour dans la capitale de la mode réveille ses passions juvéniles. Il se jette ainsi à corps perdu dans la sphère du chic, du beau et du glamour.

En authentique calocéphale et callipyge, Mike Sgolden devient très vite apprécié des photographes et des créateurs. Et depuis deux ans, ce beau ténébreux fait à fréquence constante des shootings et défile dans toute la France.

Ce lyonnais mène aujourd’hui une double carrière de vendeur et de mannequin. Fidèle à lui-même, il garde son sérieux et son méthodisme.

Mike Sgolden tient en perspective plusieurs projets importants pour le prochain semestre de cette année. Un brin superstitieux, il vous réserve la surprise.

Andre Kane

Vous aimerez aussi

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans Beaux Gosses