madame X
/

Madonna est Madame X !

4 mins de lecture
2001 vues

À l’occasion de la sortie de son nouvel, Madame X, découvrez la playlist de Madonna. 15 titres indispensables de la ‘Reine de la Pop’ !

Madonna vient de faire un comeback remarqué (Numéro 1 dans 60 pays) avec un succès commercial et d’excellentes critiques pour cet album album avant-gardiste, son meilleur, selon certains,  depuis Confessions on a dancefloor !

Né de la collaboration de la Reine avec Mirwais (crédit sur 7 titres) et Starrah (née Brittany Talia Hazzard, créditéesur 6 titres), mais aussi avec la participation de Maluma, Annita, Swae Lee, ou encore Quavo, Madame X est en premier lieu un inattendu et formidable ciln d’oeil appuyé aux musiques et aux cultures qu’elle dit avoir découvert depuis 2 ans qu’elle vit majoritairement à Lisbonne, au Portugal, dans ce pays dont elle ne connaissait pas grand chose.

Et il est vrai que l’opus est une ode absolue à la variété culturelle que l’on peut retrouver dans certains pays dont le Portugal fait partie.

 

Madame X est riche, mais n’est certainement pas fourre-tout.
Madame X est une rencontre multiculturelle, mais n’est pas un brouhaha.
Madame X est un voyage autour du monde, une œuvre d’Art audacieuse et sans égal.

Madame X est l’alchimie parfaite, presque divine, d’ingrédients que seuls la Reine et son équipe rapprochée semble savoir marier : tantôt du Fado Portugais (Killers Who Are Partying, Crazy), tantôt du Morna Capverdien (Crazy, Come Alive), tantôt du disco (God Control), tantôt des percussions brésiliennes (Faz Gostoso), quelques fois du raggae (Future) ou du raggaeton (Bitch I’m Loca) et ici ou là des sonorités arabisantes (Extreme Occident) et d’Afrique Sub-saharienne (Batuka).

Toutes ces sonorités, marqués par des instruments aussi variés que l’accordéon, le batucada, le conga, la guitare, le synthétiseur, ne doivent leur mariage qu’aux talents et à l’audace de M, de Mirwais, de Sterrah et des autres coproducreurs, qui ont réussi une brillante et vibrante synthèse musicale qui invite au voyage, qui invite à la contemplation du monde. Synthèse uniquement permise par la Pop, qui liaisonne et entremêle savamment les styles, les inspirations, les influences. Qui aurait dit que la Reine de la Pop Music ouvrirait un jour la 8e piste d’un de ses albums avec des notes d’accordéon ?

Écoutez Madame X de Madonna

Les talents de M sont indéniables ; ils sont criants dans Madame X. Ils irradient chaque titre, au cours desquels Elle interprété différents personnages par les multiples nuances de sa voix, par les différentes façons de placer sa voix sur les instruments : parfois vocodée pour se fondre dans la suave et enveloppante vague d’instruments, parfois volontairement plus parlé pour créer un décalage entre le contenant (la chanson) et le contenu (les paroles).

Le contenu, parlons-en aussi : Madame X est probablement son album le plus politique, devant American Life même ! Elle y parle de la politique de contrôle des armes à feux aux USA, de la persécution des minorités, des erreurs du passé que nous répétons aveuglément, de l’individualisme et de la solitude, des droits de chacun à disposer de soi-même…

madame X

Entre les lignes (à peine), on lit dans les textes de Madame X les souffrances d’une icône qu’on ne lui accorde pas. Comme si son statut de mégastar aiséé suffisait à rendre son existence facile, sans douleur et sans sentiment. Non, Elle l’exprime ici au travers de son Art : chacun à droit à faire ses propres choix, chacun à droit à l’expression de ces sentiments, y compris les plus tristes, chacun à droit à la quête de l’amour de son prochain.

L’acharnement médiatique sur Madonna est devenu depuis quelques années un sport international. Par les médias, mais aussi par une petite partie (mais particulièrement peu silencieuse) du public dont les mentalités sont très probablement restées bloquées sur le seuil du XIXe siècle. Des individus qui ne savent voir le monde que par le prisme étroit du patriarcat, du jeunisme, de la suprématie de la culture blanche occidentales. Qui ne supporteraient ainsi pas que M, 60 ans, puisse continuer son Œuvre, continuer à Créer, et de se nourrir d’un ensemble riche de cultures musicales qu’elle découvre. La culture de la case dans laquelle on voudrait enfermer chaque homme et chaque femme de cette planète est profondément rétrograde. Alors que M est constamment tournée vers le futur, vers la nouveauté, vers l’évolution, vers la découverte et l’apprentissage permanents. C’est un choc culturel majeur !

La Reine de la Pop, après bientôt 40 ans de carrière, ne se contente pas de jouer la carte de la nostalgie.

Elle aurait pu sortir un best-of, ou un album de reprises pour s’assurer un succès commercial.
Elle aurait pu sortir un album de versions acoustiques ou teintées de Fado de Holiday, Like A Virgin ou encore Vogue.

Non! Elle prend le risque de créer et proposer un opus sans commune mesure, incomparable, très largement au-delà de la soupe commerciale que certaines stars étoiles filantes nous servent. Mais aussi très différent de ce qu’elle a pu proposer au Grand Public depuis 3 à 4 décennies. De mémoire de fans, aucun de ses albums n’avait été aussi radicalement différent du précédent depuis Ray Of Light !

Madonna surpasse de plusieurs années-lumières le monde de la Pop avec Madame X, et elle le sait très probablement! Le monde aussi a besoin de le savoir ! Son audace mérite toutes l’attention possible !

madame X

N’en déplaise à ses détracteurs (intégristes religieux qui ne voient en elle qu’une salope lançant sa « culotte à Chirac » ; femmes envieuses de son physique qui ne savent alors agiter que la carte « chirurgie » ; vieux gays que la parole de Madonna a bien aidé dans les années 80 et 90 mais que le désert de leur sexualité transforme en hystériques rageurs ; …), Madonna est toujours et plus que jamais dans le jeu !

Don’t Play the Stupid Game !

Finally Enough Love!

A l’occasion de la parution de Madame X, retrouvez des titres emblématiques de Madonna. Des chansons qui ont marqué de nombreuses générations: « Like a Virgin », « Music » ou « Frozen »…

Avec madonnalex

1 Comment

  1. Merci. Que ça fait plaisir de lire un article aussi élogieux sur la Reine de la pop qui nous offre un album d’une grande richesse. Je suis sur mon nuage quand j’entends toutes ces mélodies venues de chaque coin du monde bercées par la voix parfois en rage d’une artiste aussi complète et intelligente que M.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Histoire précédente

Beau Gosse – Tyler Ellis

Histoire suivante

Beau Gosse – Chema Malavia

Soutenez la Gay Life

Aidez-nous à conserver La Gay life gratuit et à créer du contenu de qualité.