Le Confessions Tour de Madonna est sa septième tournée mondiale, faisant la promotion de son dixième album studio, Confessions On A Dance Floor. Une nouvelle version de Erotica est proposée dans ce show époustouflant.

Débutée le 21 mai 2006 à Los Angeles (Californie, États-Unis) et terminée le 21 septembre 2006 à Tokyo (Japon), la tournée a visité l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie.

Le Confessions tour est divisé en quatre tableaux : Equestrian, Bedouin, Glam-Punk et Disco. Equestrian se concentre sur le thème du sadomasochisme, Bedouin apporte des messages de paix, Glam-Punk est une partie avec des guitares électriques et de l’électronique et Disco offre des performances dansantes.

La tournée a reçu l’acclamation des critiques et a été un important succès commercial. Les tickets se sont arrachés en quelques heures, après leur mise en vente, conduisant l’ajout de dates supplémentaires.

Ayant rapporté 194,3 millions de dollars US, avec un total de 60 représentations, et ayant réuni 1,2 million de personnes, le Confessions Tour est le concert le plus lucratif de l’année 2006.

Sur cette nouvelle version de Erotica, Madonna change de tenue, et danse en chantant avec plusieurs de ses danseurs et danseuses. C’est la chanson la plus « slow » du concert, mais la plus dansante. Des immenses boules à facettes apparaissent au-dessus de la scène, elles clignotent en fonction du tempo de la musique.

Que pensez-vous de cet article ?

0
Génial
0
Super
0
J'aime bien
0
Pas certain
0
Bof !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.