Selon une nouvelle étude menée par le site pour adultes YouPorn, 23% des vidéos pornos regardées par les hommes hétérosexuels seraient des vidéos gay.

Pour arriver à une telle conclusion, le site de vidéos pornographiques n’y est pas allé par 4 chemins et a tout simplement demandé à un panel d’internautes s’identifiant comme hétérosexuels à quelle fréquence ils visionnaient des vidéos pornographiques dans lesquelles il y avait des rapports sexuels entre deux personnes du même sexe que le leur !

 

Pour faire clair, regardent-ils parfois des vidéos pornos gays (ou dans lesquelles on peut y voir des scènes gays) ?

La réponse est oui ! Environ une vidéo sur quatre mettrait en scène deux hommes entre eux. Soit, pour être plus précis, 23% du temps.

Mais ces résultats font pâle figure à côté du pourcentage de femmes hétérosexuelles qui regardent des vidéos dans lesquelles ont peut y voir des scènes lesbiennes. En effet, il s’élève à 39% !

Il faut dire que, selon ce même sondage, 36% des femmes hétérosexuelles auraient déjà eu une expérience homosexuelle, contre seulement 24% des hommes hétérosexuels.

Cela explique en partie les résultats cités ci-dessus… Ce pourcentage pourrait très bien être attribué aux hétéros dits “curieux”.

Quoi qu’il en soit, d’après une étude de 2013, il semblerait que plus les hommes hétérosexuels regardent du porno, plus ils sont ouverts d’esprits quant aux différentes orientations sexuelles qui puissent exister.

“Notre étude a suggéré que plus un homme hétérosexuel, et plus particulièrement un homme hétérosexuel n’ayant pas fait d’études, regarde du porno, plus il soutien l’idée du mariage pour tous.” avait alors déclaré l’un des professeurs ayant conduit cette étude dans le Washington Examiner.

Du coup, peu importe ce qu’il regarde, l’important c’est sûrement ce qu’ils en retirent .

Vous aimerez aussi

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans Gay life