Contact Information
La Gay life est ouverte en permanence

La sédentarité nous tue, lentement mais sûrement.

Nous passons en moyenne 7h24 par jour assis, ce qui favorise le surpoids, les maladies cardiovasculaires mais aussi les cancers.

L’Organisation mondiale de la santé préconise au contraire de pratiquer au moins 30 minutes d’activité physique d’intensité modérée à élevée 5 jours par semaine.

Ce qui est loin d’être impossible car l’activité physique ne se résume pas au sport mais recouvre aussi les actes de la vie quotidienne comme les déplacements à vélo ou les montées d’escaliers.

20 minutes de footing ou 30 minutes de jardinage ?

Quelle que soit l’activité, il est très facile d’en estimer soi-même l’intensité. Tant qu’elle ne provoque qu’un léger essoufflement, peu de transpiration et que la conversation reste possible, l’activité est modérée.

Si vous commencez à avoir le souffle coupé, le front humide et le débit de paroles saccadé, elle est élevée. Cette distinction permet de moduler la durée.

[powerkit_posts title= »Quoi de neuf ? » count= »3″ offset= »0″ image_size= »pk-thumbnail » category= »quoi-de-neuf » tag= » » ids= » » orderby= »date » order= »ASC » time_frame= »3 months » template= »grid-3″]

Pour suivre les recommandations, il faut donc piocher 5 activités hebdomadaires parmi ces exemples :

– 20 minutes de course à 10 km/h, de football ou autre sport collectif, de zumba, de musculation, d’aviron, de nage rapide, de vélo à 20 km/h…

– 30 minutes de marche rapide à 6 km/h, de yoga, de jardinage, de ménage, de déplacement urbain à vélo à 15 km/h …

– 45 minutes de marche à 4km/heure (bon pas sur terrain plat), de golf, de natation détente…

L’idéal est d’alterner au cours de la semaine des activités permettant de développer son endurance (course, nage…), des exercices de renforcement musculaire (pompes, planches, squats…) et des pratiques en souplesse (yoga, pilates, golf…).

Mais attention, ces recommandations ne sont valables que pour des adultes en bonne santé. Ces conseils diffèrent pour les personnes atteintes de maladies chroniques, les femmes enceintes, les personnes de plus de 65 ans… et pour les enfants et adolescents qui doivent en moyenne pratiquer deux fois plus d’activité que les adultes, soit 1h par jour.

Par l’équipe Ça m’intéresse

Partagez:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.