histoire gay,formation
/

Histoire gay – Une formation excitante

2 mins de lecture
2721 vues

Avec un collègue, nous avons été envoyés en formation, en province, pour quelques jours…

Par souci d’économie, on nous a demandé si nous accepterions de partager la même chambre d’hôtel. Ils ne peuvent pas demander ça quand ce sont des collègues homme et femme qui se rendent en formation.

Par contre, cela ne pose aucun souci quand il s’agit de deux hommes, personne n’y voit rien à redire.

histoire gay,formation

Comme le collègue avec qui je dois y aller est plutôt mignon, j’accepte tout de suite. Lui aussi, peut-être pour les mêmes raisons.

Le premier soir nous sommes donc seuls dans cette chambre d’hôtel. Il va prendre sa douche, tranquillement. Il ressort avec juste une serviette autour de la taille.

Il n’est pas du tout gêné par la situation, donc je ne vais pas faire mon pudique, je vais aussi me montrer juste avec une serviette de bain cachant le plus intéressant de l’anatomie masculine.

Côte à côte nous regardons la télévision, entre hommes, sans aucune arrière-pensée. Quoique, en zappant, mon collègue trouve une chaîne qui l’intéresse.

— Cool, ils ont du porno.

— Bizarre.

— Non, je ne pense pas. Dans cet hôtel, la semaine, il y a plein de mecs seuls, en déplacement pour leur travail, ils ont pensé à les occuper. Ça te dit de regarder ?

histoire gay,formation

Ce sont des pornos hétéros mais ça ne me dérange pas. Rapidement, la serviette de mon collègue se soulève, ça a l’air énorme. Je ne peux évidemment pas rester mou.

Nous finissons par ôter totalement nos serviettes. Je n’en reviens pas, je suis là, nu, tendu, à côté de ce mec que je croise tous les jours au travail sans même lui parler.

Il est marié et père de famille, pourtant il ne se gêne pas pour commencer à se masturber. Bien entendu, à ce moment ce n’est déjà plus le film que je regarde, mais bien sa belle queue tendue qu’il astique savoureusement.

— Putain, c’est bon de se faire du bien comme ça.

Voilà, nous sommes deux mecs en branle devant un porno et la situation ne semble étrange pour personne. Je voudrais qu’il se passe plus, mais je ne peux pas le brutaliser non plus, je ne sais pas jusqu’où il est prêt à aller.

— Il paraît que ça fait du bien de se faire branler par un autre. T’as déjà essayé ?

— Ouais, c’est vrai que c’est bon.

— Ça te dérange si on tente ?

histoire gay,formation

Sans hésiter, j’agrippe sa queue et je commence à le branler. Étant donnés ses gémissements, il trouve ça bon.

Il est un peu moins habile quand il s’occupe de ma queue, mais ce n’est pas grave, je suis excité par le fait que mon collègue m’astique le membre. Et nous allons comme ça jusqu’à l’éjaculation.

Quand il vient, je serre sa queue pour bien sentir ses contractions, il adore, il fait pareil avec moi. Et puis, une fois vidés, nous essuyons le sperme qui a coulé sur nos torses pour se mettre sous les couvertures et dormir.

Ceci n’était que la première nuit de cette formation…

histoire gay,formation

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Histoire précédente

Crush – Episode 02 – Infidélité

Histoire suivante

Beau gosse – Fernando Skinner

Soutenez la Gay Life

Aidez-nous à conserver La Gay life gratuit et à créer du contenu de qualité.