Histoire gay -Sauna allemand



Une première expérience dans un sauna gay allemand, à Francfort, et cette soirée très sexe est restée inoubliée et presque inégalée.

Une histoire gay très hot !

J’avais alors 30 ans, de taille normale, monté 17×5 et j’avais très envie de me faire prendre par de beaux gosses allemands.

J’ai fait un petit tour dans le sauna, j’ai vu par exemple un mec sucer un autre qui avait une queue de malade, un vrai étalon. Malheureusement je n’ai pas pu y gouter…

En premier, je me suis installé dans un sling et j’ai attendu. Des mecs sont passés sans me prêter attention… Un gars dans la bonne quarantaine est entré, a caressé mon trou, il l’a humidifié et il m’a pénétré… j’avais l’impression qu’il le faisait sans capote… ça m’a tout de suite grave fait bander rien qu’en y pensant, mais je trouvais ça dangereux… et quand j’ai voulu vérifier, il s’est retiré et est parti… Un peu déçu, je pensais que j’allais rentrer chez moi sans être rassasié.

Je suis allé dans une cabine et j’ai tout de suite eu la visite d’un petit gars un peu ventru, avec quelques 15 cm. Je l’ai sucé goulument pendant qu’il a joué avec mon trou. Il m’a vite pénétré, non sans avoir enfilé un préservatif.

J’étais à 4 pattes et il m’a bien défoncé le trou malgré la taille de sa teube. Il est sorti de mon cul et a voulu que je le suce.

– Non mec, pas avec le préservatif qui est allé dans mon cul.

Il l’a enlevé, je l’ai sucé. Puis il est parti soi-disant chercher un autre préservatif. Je ne l’ai pas revu.

La frustration n’a pas duré longtemps. Un gars de mon âge, certes avec un petit ventre, mais vraiment très mignon (appelons-le Markus), est entré dans la cabine, l’a fermée et m’a obligé à le sucer. Il était peut-être jeune, mais très dominant.

Sans dire un mot, il m’a soulevé et m’a retourné et m’a pénétré sans me laisser le choix… Et sans mettre de préservatif ! J’ai commencé à vouloir le faire sortir de mon trou… mais quand il a commencé à bouger et me planter son pieu de 18 cm tout au fond du cul, je n’ai plus rien dit.

J’ai tout simplement savouré son engin tout au fond de moi… sans capote. Il m’a bien baisé et rapidement j’ai entendu ses râles qui ont laissé place à un grand cri lorsqu’il m’a envoyé en moi bien profondément toute sa purée. J’étais aux anges.

Après son départ, un mec sportif, bien musclé, la quarantaine (on l’appellera Elias), avec bien 20 cm entre les jambes, est entré sans fermer la porte et m’a forcé à le sucer. Il était très dominant. Il m’a obligé à le sucer, m’a violé presque la bouche et m’a forcé à enfoncer son membre tout au fond de la gorge.

Pendant ce temps, des mecs sont rentrés et nous observés, certains commençaient déjà à se branler. Je m’efforçais de bien sucer mon dominateur qui m’a vite fait bien fait retourné et a enfoncé ses 20 cm tout au fond de mon cul.

Le sperme de Markus faisait heureusement effet de lubrifiant… mais j’ai dû lui faire signe de ralentir pour que je m’habitue… ce qu’il n’a bien sûr pas fait. Il m’a mis une baffe et il m’a baisé comme une bête. Et c’est là que j’ai remarqué que j’avais sa queue en moi sans capote. J’aurais pu presque juter rien qu’à cette idée. Mais il s’est soudainement retiré et m’a pris par les cheveux pour m’obliger à sucer un mec d’une cinquantaine d’années avec une petite bite.

Puis il m’a repris la tête, m’a enfoncé son pieu dans la bouche, tout au fond de la gorge en faisant de grands va-et-vient. Puis il m’a libéré la bouche, m’obligeant à lui bouffer les couilles puis son cul bien poilu. Il m’a ensuite donné des baffes ainsi que des claques sur les fesses. Puis il m’a fait sucer la petite bite qui m’a joui bien profond dans la bouche. Puis ils s’en sont allés.

Un mec qui regardait le spectacle est venu à son tour sans détour, m’a retourné et m’a enfoncé son chibre bien profond. Je n’avais jamais vu une telle queue. Bien 24 cm à vue d’œil. Il m’a baisé bien sûr sans capote, il avait vu l’autre faire, ça lui a bien sûr donné envie.

Malgré sa taille impressionnante, il s’est retiré vite et m’a juté sur le dos de très grosses doses de sperme. Il s’en est allé aussitôt. Ma chatte était comme en feu et tellement bien ouverte… moi qui ai normalement un trou plutôt serré.

C’est là que s’est avancé Thomas, une connaissance, qui me regardait baiser depuis un bon moment et qui avait aussi très envie de me prendre apparemment. Il m’a présenté sa queue (16 cm ?) que j’ai avidement avalée. Puis je lui ai présenté mon trou où il s’est tout de suite fourré, bien sûr sans capote… quel salaud celui-là. Il m’a défoncé dans plusieurs positions et m’a bien rempli, lui aussi.

Un autre (disons Marco) que je n’ai pas bien vu, est venu tout de suite prendre la suite, m’a donné sa petite bite à sucer. C’est à ce moment qu’Elias en a profité pour revenir et m’enfoncer sans ménage son gros zob dans mon trou et baiser dans le jus des mecs qui m’avaient déjà fécondé… trop bandant… puis Marco a quitté ma bouche et a fait comprendre qu’il voulait me baiser.

Markus m’a donné alors sa grosse teube et Marco m’a enfoncé sa petite bite dans mon trou… oui une bonne salope accepte tout. Même la petite bite de Marco que je sentais à peine tellement les 2 autres m’avaient si bien ouvert. Bien sûr sans capote. Elias m’a enfoncé sa teube bien au fond de ma gorge… Marco n’a pas eu besoin de beaucoup de temps et il est sorti de mon trou pour juter son jus dessus.

Puis il m’a renfoncé sa teube dans le trou et a continué un peu de me baiser. Elias est parti. J’ai sucé encore quelques bites, surtout celle d’un gros et beau métis qui n’était malheureusement que passif.

Ensuite je me suis pris une petite pause bien méritée et je suis allé me rafraichir à la piscine. Bien sûr que j’ai cherché Elias, j’aurais tellement aimé qu’il se vide en moi.

Dans une cabine, j’ai vu Markus qui se branlait… ce con avait encore envie après m’avoir rempli ! C’est beau la jeunesse. Je me suis précipité sur sa queue et je l’ai sucée. Il m’a retourné, m’a pris encore une fois sans capote. Un très bon pote (Michel) en a profité pour glisser sa belle bite de 19* 7cm dans ma bouche. Les 2 ont joui, l’un dans ma bouche, l’autre de nouveau dans mon cul.

Dans une autre cabine, j’ai retrouvé Thomas qui m’a présenté sa queue… il était toujours en rut celui-là ! Derek, le gros métis, est entré aussi. J’ai sucé les 2 à tour de rôle. Ensuite Thomas m’a pris. Derek me suçait… puis a arrêté, car un autre mec est venu le pénétrer sans plus attendre, lui aussi sans capote. J’étais un peu jaloux… je l’aurais bien baisé aussi à vrai dire ! Thomas a joui en moi. Puis je suis sorti, car il faisait vraiment trop chaud… 4 mecs en rut qui baisent… ça produit de la chaleur.

Après une pause, j’ai rejoint Michel qui discutait avec… Elias ! Ce con était toujours aussi sexy. Quand il m’a vu, il m’a obligé à entrer dans une cabine et m’a forcé à le sucer très profond… mais pas longtemps, car il a eu envie de mon cul, ça s’est vu. Il m’a pris.

À ce moment, un hindou est rentré, a fait son voyeur et s’est branlé. Je suçais Michel, je me faisais prendre par Elias… qui en peu de temps a déchargé une grosse quantité de foutre en moi… ce qui a excité un gros type avec une bite d’environ 15 cm… Il m’a présenté sa queue que j’ai sucée… mais il m’a fait comprendre très vite que je devais me retourner. Il m’a baisé sans capote celui-là aussi… Puis il est parti sans jouir…

Dommage. Mais Michel a compris que je n’étais pas satisfait. Il m’a planté son gros chibre dans le trou. En plus il avait un Prince-Albert ! Je l’ai bien senti passer. Peu de temps après avoir commencé, il m’a engrossé et un flot de sperme a coulé sur le matelas. Je n’en pouvais plus… je me suis branlé et j’ai très vite juté…

Cette soirée a été tout simplement géniale. Total si j’ai bien compté : 10 bites dans mon trou (je ne compte pas les nombreuses que j’ai sucées), dont 8 sans capotes, et je suis rentré avec 9 jets dans le cul.

Très bonne soirée. Je suis sorti du sauna 4 h après y être entré, j’étais aux anges !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Histoire gay - Conte d'été (5/5)

Article suivant

Vidéo gay - Plan cul à 3 dans une cave


Vous aimerez aussi
Total
1
Share