Mouloud se lève d’un bond, enfile son caleçon laissant bien voir son sexe bandé collé contre son ventre. Il cache Matthieu avec la doudoune.

– ne bouge pas, je vais voir ce qu’il veut dit Mouloud en filant vers la porte.

Il ouvre la porte sur son oncle qui le regarde en riant.
– ben t’étais pas encore levé ? et t’as l’air en forme dit tonton Abdel en montrant du doigt le sexe de son neveu.
– tu veux quoi ? demande Mouloud
– ben venir te voir et boire un café comme souvent.
– euh… j’aurais bien voulu mais je ne suis pas tout seul dit Mouloud alors si tu veux bien repasser.
– t’es avec qui demande son oncle tout bas en regardant en direction du lit où il aperçoit une forme sous la couette.
– tu connais pas dit Mouloud… s’il te plait tonton.

Mais le tonton est curieux et file vers le lit, il attrape la couette, tire dessus et découvre le corps nu de Matthieu lové en boule sur le lit.

Il se retourne vers son neveu, le regard furieux.
– quoi! t’es pédé maintenant ? tu te fais niquer ou c’est toi qui nique.
– ça te regarde pas pas tonton

Une gifle s’abat sur sa joue et claque sous le regard horrifié de Matthieu qui se redresse dans le lit.
– c’est pas les pédés qui commandent chez moi! Alors comme ça mon neveu se fait niquer par des céfrans. T’es vraiment moins que rien! j’aurais jamais cru ça de toi.

Et il se met à parler en arabe à Mouloud qui baisse la tête et ne répond pas. Le tonton vient vers Matthieu, le regard méchant, le prend par un pied et le tire à lui. Matthieu se laisse faire devant l’inertie de Mouloud qui reste prostré devant le lit.

Matthieu voit le tonton défaire son jean, l’enlever, virer son caleçon pour montrer une bite encore plus grosse que celle de Mouloud.
– alors salope t’aimes le sgeg arabe! alors suce moi comme il faut! et sans les dents.

Matthieu obéi, se penche sur la grosse queue du tonton et l’embouche. Il l’avale au plus profond en le suçant. Il pense qu’il va le faire jouir rapidement et qu’ainsi ils seront tranquilles. Alors Matthieu s’applique, prend les couilles du tonton en main, les caresse, suce le gland, l’aspire, joue avec sa langue dessus et avale la queue l’inondant de salive.

Tonton Abdel fait signe à Mouloud de s’approcher, tire sur son caleçon, Mouloud se met nu, le sexe ramolli.

Le spectacle de son oncle se faisant sucer par Matthieu ne l’excite pas. Tonton Abdel l’approche de lui en lui tirant un bras et vient mettre sa main sur son cul, un doigt furetant sa raie pour trouver son trou et s’enfoncer dedans sans sommation.
– mais t’es une belle salope mon neveu. Je vois que t’aime la queue, alors tu te fais baiser! Et moi ton oncle je ne le savais pas!

Mouloud sent les doigts de son oncle investirent son trou et le doigter sans ménagement. Il le fait pencher en avant pour un meilleur accès. La tête de Mouloud se retrouve à côté de celle de Matthieu qui suce son oncle.
– y’en a pour deux dit Abdel. Eh la pute, laisse mon neveu en profiter.

Matthieu relève la tête et c’est la bouche de Mouloud qui le remplace sur la queue du tonton. Mouloud le suce sans ménagement, à la va vite. Il reçoit une claque sur la tête.
– vas doucement petit salaud. Déguste bien la bite de tonton Abdel.

Mouloud s’applique alors et partage la queue avec Matthieu qui a l’air de prendre un certain plaisir.
Les doigts d’Abdel sont toujours dans le cul de Mouloud.
Abdel retire sa queue de la bouche des deux affamés, et vient derrière son neveu.
Voyant le regard inquiet de Mouloud, Matthieu se retourne, présente son cul au tonton.
– moi d’abord dit-il à Abdel
– t’en fait pas! tu y auras droit. J’suis encore capable de baiser deux petits culs de putes à la suite, et il éclate de rire.

Il présente son gros sgeg dans la raie de son neveu, plie les jambes légèrement, trouve l’anus, appuie sur le dos de Mouloud en donnant un coup de reins. Son gland entre d’un seul coup en Mouloud qui ne peut s’empêcher de gueuler tout ce qu’il sait.

Matthieu se penche sur lui, lui caresse la joue, les larmes coulent, Matthieu l’embrasse tendrement et tonton Abdel s’enfonce d’une seule traite dans le cul de Mouloud et quand ses poils sont collés aux fesses, il ressort pour se renfoncer encore plus fort, faisant encore gueuler Mouloud. Ses coups de reins deviennent de plus en plus rapides et secs! Ca claque sur les fesses de Mouloud, qui a mis sa tête dans les mains de Matthieu, pleure toutes les larmes de son corps, et subit.

Matthieu voit la grosse queue du tonton s’enfoncer dans les fesses de son chéri, sans ménagement, puis se bloquer bien au fond et dans un rugissement se vide en inondant le cul de son neveu.
Abdel donne de petits coups de reins et fini de se vider. Il est bon le cul de son neveu. Il se retire et frotte son gland sur les fesses.
– suce dit il à Matthieu qui s’exécute.
Il lèche bien la queue du tonton qui n’a pas débandé.
– tourne toi, dit Abdel

Matthieu lui présente ses fesses, écarte bien les jambes, et vient écarter ses fesses avec ses mains, il entend Abdel siffler devant le spectacle. Un doigt se pose sur son trou et s’enfonce.
– je vois que mon neveu a déjà fait le trou, dit Abdel en riant.

Il prend Matthieu aux hanches, sa queue remontant dans sa raie, trouve le trou et s’enfonce comme dans du beurre. Matthieu serre les dents quand le gros gland force son sphincter. Vraiment grosse la queue du tonton, et il ne s’arrête pas, il s’enfonce directement au plus profond et les vas et viens commencent. Sa grosse queue coulisse bien, Matthieu resserre son sphincter sur la tige, fait bouger son boyau sur la queue, mais tonton Abdel s’en fout! Il nique le beau Matthieu et y prend bien plaisir. Il alterne ses coups de reins en serrant bien fort Matthieu contre lui et quand la jouissance arrive c’est un jet ininterrompu qui rempli Matthieu.

Il se retire, le jus coule sur les jambes de Matthieu.
nettoyez mon sgeg, dit Abdel
Ils se partagent la queue et Abdel se rhabille.
– eh bien mon neveu, dit Abdel, je vais revenir souvent, ton cul est bien accueillant!
Et il sort de l’appartement en riant.

Les deux amants s’allongent dans le lit, se serrant l’un contre l’autre. Matthieu caresse le visage de Mouloud en lui souriant.
– ça va mon bébé ?
– oui dit Mouloud
– il a vraiment une sacré queue ton oncle.
– je suis désolé qu’il t’ai fait cela dit Mouloud les yeux larmoyants.
– t’en fait pas dit Matthieu, c’est pas si grave, mais le faire à toi, c’est honteux!

Mouloud se serre contre Matthieu qui le caresse.
– comment vont tes belles petites fesses demande Matthieu..
– j’ai mal au cul dit Mouloud
– fais moi voir

Mouloud se met à quatre pattes sur le lit, Matthieu vient derrière lui, écarte ses fesses et voit l’anus tout rouge, légèrement boursoufflé. Il passe son doigt délicatement dessus, ce qui fait gémir Mouloud.
– tu as mal ? demande Matthieu
– un peu.

Et Mouloud sent la langue de son amant passer sur son anus, lécher son cul en mettant beaucoup de salive, qui apaise la douleur. Le gémissement de douleur devient un gémissement de plaisir. Mouloud vient tenir ses fesses bien écartées pour laisser la langue de Matthieu faire son travail. Il force un peu et son anus s’ouvre doucement laissant entrer la pointe de langue qui frotte les parois, les inondant de salive.

Maintenant Mouloud gémit sous les caresses, la main de Matthieu vient se saisir de sa queue qui a repris une bonne forme. Matthieu le fait mettre sur le dos, la bite bien raide et il vient s’asseoir sur sa queue en le fixant de son regard rieur. Matthieu sent le gland écarter son sphincter souple maintenant, et s’enfoncer en lui. Il progresse lentement, appréciant la dureté, la grosseur de la queue de Mouloud qui lui rempli petit à petit l’intestin. Il arrive à s’asseoir sur le ventre de Mouloud, sa queue bien fichée en lui et son sphincter entre en action, enserrant la queue, son boyau malaxe, pétri l’ensemble du gros sgeg en lui.

Mouloud ferme les yeux et se laisse traire par le cul de son amant. Matthieu fait de petits mouvements montant et descendant le long de la tige. Il sent le gland de Mouloud durcir en lui, sa tige raidir encore plus. Sa queue bien dure est collée à son ventre, ses couilles glissent sur le ventre de Mouloud. Quand il sent la première giclée l’envahir, il s’assoit sur le ventre de Mouloud et les giclées se succèdent en lui, lui chauffant les boyaux et l’inondant de la bonne semence de Mouloud. Quand sa jouissance arrive, il voit son sperme gicler sur le torse de Mouloud, arrivant jusqu’à son menton. Les giclées se suivent et inondent le torse de Mouloud, qui en ramasse avec son doigt et le suce en regardant Matthieu.

La queue de Mouloud tressaute en lui, il ‘allonge sur Mouloud, lèche son sperme sur son menton et son cou et vient le donner à Mouloud qui l’accepte en l’embrassant.
Ils reprennent vie.

Une douche, un repas léger dans l’appartement et ils sont fin prêt pour aller se balader.
Au moment de partir, ça frappe à la porte, Mouloud ouvre sur Ahmed son cousin.
– décidément dit Mouloud. Tu veux quoi ?
– voir ta pute et la baiser. Tu sais que j’aime les petits culs de céfrans cousin ?
– oui je sais mais la pute comme tu dis, il s’appelle Matthieu et il est à moi.
– et tu ne veux pas partager bien sûr!
– bien sûr dit Mouloud calmement.

C’est Matthieu qui commençait à s’échauffer de voir ces mecs se comporter ainsi. Je viens, je baise et tu fermes ta gueule! alors il décide de prendre les choses en mains..
– alors comme ça je suis une pute dit Matthieu, en se mettant devant Mouloud et tu veux me baiser ?
– euh ben oui, les céfrans sont là pour ça, faire la pute pour les rebeus, tu savais pas ça ?
– et ton père, tonton Abdel il sait que tu encules les mecs ? que t’es pédé ?
– mais que vient faire mon père là dedans ?
– rien, juste savoir s’il est courant que son fils est pédé.
– j’suis pas pédé dit Ahmed j’me fais pas enculer moi!
– ben justement, il faut remédier à ça, dit Matthieu, en tirant Ahmed au centre de la pièce et le jetant sur le lit. Ahmed se relève d’un bond et veut se jeter sur Matthieu, mais c’est son cousin Mouloud qui intervient en le tenant serré contre lui dans ses bras.

Matthieu en profite pour s’approcher, passer sa main sur l’entre jambe et lui caresser son sgeg mou.
– il bande même pas et il veut enculer les mecs! dit Matthieu
– sois sage cousin on va te faire connaître l’extase et si ça te plait pas tu pourras te plaindre à ton père, il sera ravi que son fils et son neveu couchent ensemble.

Matthieu avait tiré sur le survêt d’Ahmed, lui avait enlevé, retiré son boxer dévoilant un sexe circoncis qui commençait à grandir. Matthieu le prend en main et le caresse, le sexe fait un bond dans sa main, s’allonge, s’étire et grossi.
– belle bête dit Matthieu. T’as une belle queue Ahmed, je vais te sucer, j’adore sucer les belles queues. Mais tu sais celle de ton cousin est plus grosse et il sait m’enculer lui.

Il se penche sur la queue d’Ahmed qui a pris de bonnes proportions, serre les couilles dans une main, met ses lèvres sur le gland, lèche et l’avale, les faisant coulisser tout le long de la tige jusqu’aux poils pubiens. Ahmed gémit dans les bras de son cousin, la bouche de Matthieu fait des allers retours sur sa tige, les lèvres sont douces et chaudes et il sent la jouissance arriver. Il donne des petits coups de reins voulant enfoncer son sgeg plus profond dans la gorge de Matthieu mais il se relève, se déshabille complètement devant les cousins, montrant sa belle queue bien bandée. Il se retourne montre ses fesses, se penche en avant, les écarte.
– tu pourras me baiser quand je t’aurais baisé dit Matthieu en revenant se coller à Ahmed toujours tenu dans les bras de Mouloud.

Matthieu pose ses lèvres sur les siennes qu’il maintient fermées. Il force avec sa langue, pénètre entre les lèvres et touche la langue d’Ahmed qui vient s’enrouler avec la sienne. Il prend la main d’Ahmed et la pose sur sa queue. Il hésite, la caresse maladroitement, la prend en main, la branle lentement pendant que sa langue est sucée par Matthieu. L’étreinte de Mouloud se desserre, les bras d’Ahmed entoure Matthieu. Le baiser devient plus profond..

Matthieu voit Mouloud se mettre nu, sa grosse queue toujours bien droite. Il enlève les vêtements du haut de son cousin et vient se coller à son dos, il l’embrasse dans le cou, le mordillant. Matthieu lui tourne la tête et les lèvres de Mouloud se saisissent de celles de son cousin. Le baiser est chaud de suite, Ahmed se retourne faisant face à son cousin qui ne lâche pas ses lèvres, sa langue est au fond de sa gorge et joue avec sa langue. Les mains de Mouloud le caressent de partout, ses mains sont chaudes, il caresse son corps, un corps lisse, musclé et dur. Il sent les lèvres de Matthieu descendre le long de sa colonne vertébrale lui faisant mille bisous pour arriver en haut des fesses, les mains de Matthieu le caresse, écartant ses fesses, elles sont embrassées, léchées tendrement.

Ahmed finit par tendre ses fesses aux bisous de Matthieu qui les écarte et passe sa langue dans la raie fessière. Machinalement Ahmed écarte ses jambes, Matthieu écarte encore plus ses fesses et sa langue touche l’anus d’Ahmed qu’il inonde de salive. Il entend les cousins gémir, il passe un doigt dans la raie, titille l’anus, pousse dessus, le cul recule, le doigt entre doucement et c’est Ahmed qui se penche en avant pour faciliter l’introduction du doigt de Matthieu.

Mouloud fait un clin d’oeil à Matthieu qui doigte maintenant facilement le cul d’Ahmed, qui se retrouve avec la queue de son cousin juste sous son nez. Il voit Mouloud la prendre en main et la diriger vers sa bouche. Sans réfléchir il ouvre la bouche et la queue de son cousin coulisse dans sa bouche en même temps que le doigt de Matthieu dans son cul. Voyant cela Matthieu en profite pour mettre deux doigts et doigter encore plus profond, en tournant, élargissant bien l’entrée.

Mouloud a pris la tête d’Ahmed entre ses mains et lui baise la bouche en allant de plus en plus profond au grand plaisir des deux cousins. Matthieu se redresse, fait durcir un maximum sa queue en regardant Mouloud se faire sucer par son cousin. Il retire ses doigts aussitôt remplacés par son gland décalotté. Il prend Ahmed aux Hanches, force l’entrée, le sphincter s’ouvre facilement et la queue coulisse dans le fondement lentement et bien au fond.

Ahmed pousse de petits cris mais se laisse envahir tant par la bouche que par le cul. Les deux amants rythment la cadence et les coups de reins deviennent de plus en plus rapides et secs. Le pantin c’est Ahmed, démonté des deux côtés, il gémit, il essaie de parler, mais ne cherche pas à éviter ce qui lui arrive. Au contraire, il donne son cul comme une salope et avale le sgeg de son cousin comme un pro.

C’est Matthieu qui lâche la première giclée en souriant à son amant, suivie de plusieurs autres qui font gémir de bonheur Ahmed qui reçoit le sperme de son cousin, bloquant ses lèvres sur sa queue, il avale tout ce qui lui est offert. Il veut se branler mais Matthieu l’en empêche. Quand les deux amants se sont bien vidés dans leur pantin, ils se retirent, le poussent sur le lit et viennent le sucer tous les deux. Matthieu les couilles, Mouloud la tige, le gland et ils inversent les rôles. La queue d’Ahmed est belle, bien grosse, la gland est dur. Lorsqu’il commence à jouir ils se partagent le sperme qui gicle de partout, léchant Ahmed dans les moindres recoins et viennent s’allonger de chaque côté de lui donnant leur langue à sucer.
Ahmed a un mec dans les bras de chaque côté, il est aux anges.

– je crois que l’on devait sortir dit Matthieu en riant..
– pas la peine d’aller chercher un autre jouet dit Mouloud on en a trouvé un.
– c’est moi le jouet, dit Ahmed ?
– ben oui, dit Mouloud, rappelle-toi, Matthieu a dit qu’il avait quelque chose à t’offrir.
– c’est vrai, demande Ahmed les yeux pétillants
– c’est vrai, dit Matthieu, je ne vais pas laisser partir une belle queue comme la tienne
– et tu n’as pas envie de goûter au cul de ton cousin ?
– en gros c’est une partouze que tu proposes, dit Ahmed
– ben on a fait quoi jusqu’à présent, dit Mouloud en riant
– ah si tonton Abdel savait tout ça, dit Matthieu en éclatant de rire devant l’air interloqué d’Ahmed…

Lire la première partie de l’histoire gay – Les rencontres de Mouloud

Lire la seconde partie de l’histoire gay – Les rencontres de Mouloud

Par Fabrice
Tumblr: histoiresdeq

>> Envie de rencontrer un mec ? Va sur GayMec !

Que pensez-vous de cet article ?

0
Génial
0
Super
0
J'aime bien
0
Pas certain
0
Bof !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.