Je viens remettre le couvert pour raconter ce qui est je pense le moment le plus chaud de ma vie, chaud, excitant, sexuel voire même dépravé.

Dans la catégorie des souvenirs, mon histoire à l’hôtel fait pâle figure à côté de la fête d’anniversaire que j’ai connue à l’occasion de mes 21 ans.

A l’époque, j’avais déjà assumé mon homosexualité depuis quelques années, mais je n’en faisais pas toute une histoire. J’avais un petit groupe d’amis auxquels je pouvais me confier.

Cette bande d’amis avait l’habitude de passer quelques soirées dans deux bars. C’est lors d’une de ces soirées-là que j’ai fait la connaissance de Franck, barman à mi-temps selon ses dires. Il devait avoir une petite trentaine d’années. Très sexy, charmant, souriant, barbu… on lui aurait fait l’amour n’importe où. Je crois qu’il le savait et il devait en jouer mais comment le blâmer.

Pendant quelques semaines et à force de traîner dans son bar, on a commencé à parler gentiment. Il avait entendu qu’on parlait d’une fête d’anniversaire. Je lui ai expliqué que mes amis essayaient de m’organiser une fête mais que je n’avais pas tellement envie d’une banale fête entre potes. Il m’a alors proposé de faire un peu plus connaissance et qu’il aurait peut-être quelque chose à me proposer… quelque chose d’un peu plus original qu’une fête traditionnelle. Curieux de savoir ce que c’était, les deux soirs qui ont suivi je suis venu m’installer directement au bar pour pouvoir discuter plus avec lui. Il m’a posé plein de questions sur ma sexualité, sur mon ouverture d’esprit, sur ce que j’aimais faire ou non. J’étais à la fois excité et un peu gêné de parler de ça avec lui, je commençais à peine à le connaître. J’ai quand même répondu à plusieurs de ses questions. Il m’a alors parlé de son travail au bar mais aussi de son autre activité. Toujours barman mais dans un club différent, un sex-club pour être exact dans les environs de Dijon. Il m’a expliqué qu’il pouvait s’arranger pour me préparer une soirée spéciale pour mon anniversaire avec quelques uns de ses amis. J’étais à la fois inquiet et flatté qu’il puisse me proposer ça. Je lui ai dit que j’allais y réfléchir et que je lui redonnerai vite une réponse.

J’en avais parlé à aucun de mes amis, craignant leur jugement ou leurs commentaires saugrenus et je n’avais pas envie de partir dans des débats sans fin sur une quelconque morale. Je me suis jugé suffisamment grand pour décider seul et puis j’avais envie de voir à quoi ça ressemblait. J’ai donc envoyé un message à Franck pour lui confirmer mon souhait de passer mon anniversaire avec lui en lui précisant qu’il ne fallait pas en faire trop non plus. J’étais tout excité en recevant sa réponse qui me disait qu’il était très content que j’ai accepté et qu’il avait hâte d’y être.

Le jour J, ou plutôt le soir en question, il est venu me chercher en voiture pour m’emmener au club. J’étais tendu mais plus dans le sens où je me demandais où j’allais mettre les pieds. Il me disait de ne pas m’en faire, que je n’avais rien à craindre, qu’il avait tout prévu et que tout se passerait bien. On est entré dans le club, la musique avait déjà commencé, il y avait une ambiance assez sympa je dois l’avouer. On est allé dans une seconde petite salle où j’ai pu constater que ses quelques amis étaient plus nombreux que ce que je m’étais imaginé. Je pensais qu’il y aurait trois ou quatre potes… ils étaient une bonne quinzaine à vue de nez. Il m’a présenté et tout le monde m’a souhaité un bon anniversaire en cœur. J’ai vite fait connaissance avec tout le monde, tous ces mecs étaient venus se présenter. Ils étaient tous ou presque de l’âge de Franck. Je n’étais toujours pas super à l’aise mais je suis allé m’installer au bar et j’avais ma conso qui m’attendait. On a tous trinqué en mon honneur et la soirée a commencé à me mettre à l’aise. Plusieurs petits groupes se sont formés sur les canapés qui étaient à l’écart du bar. Je voyais tout le monde regarder dans ma direction. Je parlais avec Franck qui m’a demandé si ça allait. J’étais assis, à boire mon verre et je lui ai timidement répondu que oui pour le moment ça allait. I

ll s’est penché vers moi et m’a embrassé tendrement et m’a souhaité à sa façon un bel anniversaire. Il a enlevé sa chemise et il est passé de l’autre côté du bar pour venir vers moi. Il m’a tourné sur mon siège et a commencé à danser devant moi tout en déboutonnant ma chemise aussi. Je pensais ‘oh oui un strip tease… j’adore’… en fait, il y a bien eu un strip tease mais c’est moi qui ai fini nu en premier. Il m’avait relevé et s’était mis à me déshabiller devant les autres qui ne se sont pas cachés pour mater la scène. En boxer, j’entendais les mecs dans la salle qui y allaient bon train de leurs encouragements. J’étais excité comme un dingue. Franck s’est agenouillé devant moi et est venu lécher mon sexe au travers de mon boxer. L’ambiance est montée d’un cran. Il s’est relevé, il est passé derrière moi et, devant tout le monde, s’est mis à baisser lentement mon boxer. J’étais nu, en érection, terriblement excité, et j’étais exposé à tous ces hommes visiblement heureux aussi de profiter du spectacle. Certains s’étaient déjà débarrassés de leur tenue et j’en avais déjà aperçu plusieurs presque nus. Franck s’est de nouveau mis devant moi, m’a pris par la taille et m’a soulevé pour me déposer sur le bar. Il est repassé derrière le bar, a fait de la place et m’a allongé. Il a sorti une bouteille de champagne et m’en a versé sur le corps et est venu me lécher à divers endroits. Je me suis laissé faire facilement, j’adorais la façon qu’il avait de me lécher et de me donner autant de plaisir. Il a de nouveau versé un peu de champagne sur mon sexe et s’est empressé de venir le sucer devant les cris de ses amis. Ils ont commencé à se lever et à venir vers nous. Il m’a relevé, assis sur le bar, les jambes écartés, il a autorisé chacun de ses potes à venir me souhaiter un bon anniversaire chacun à son tour.

Un à un les mecs se sont approchés de moi, m’ont caressé les cuisses et se sont tous penchés sur mon sexe pour venir le goûter. Ils étaient maintenant presque tous nus, je les voyais s’approcher de moi, je sentais leurs queues sur mes cuisses, leurs mains me touchaient presque de partout et je voyais Franck surveiller la scène. Il était derrière moi, il est monté sur le bar aussi en se posant debout derrière moi. Il n’avait plus son pantalon et je l’ai regardé enlever son boxer. Il s’est baissé un peu pour venir m’offrir sa queue que je n’ai aucunement refusée. Bien au contraire, j’étais heureux de la voir, de la toucher, de la sentir et de la goûter sans aucune retenue. Il contrôlait encore les allers et venues des mecs sur mon entrejambe pour pas qu’il y ait de dérapage. Ma queue passait de bouche en bouche, certains s’aventuraient en dessous pour en lécher encore d’avantage. En voyant ça, Franck a décidé qu’il était temps de changer de lieu. Il m’a amené vers un petit canapé, la petite foule à suivi. Il s’est assis sur le rebord, a tendu sa main pour que je revienne me mettre à quatre pattes devant lui, m’occupant de son sexe. Mon petit cul s’offrait maintenant à ses amis. Ils leur à indiqué qu’aucune pénétration n’était autorisée (entre nous, vu le nombre de participants, j’étais entièrement d’accord). Il leur a juste permis de toucher, de lécher et de se frotter. Il n’a pas fallu longtemps pour que je sente la première langue venir m’explorer. Je les ai laissé disposer de mon petit cul, ils m’avaient mis en position bien cambrée, les jambes un peu écartées et je les sentais de tous les côtés. Ils m’ont léché profondément pendant de longues minutes et j’ai adoré.

Quelques uns se sont amusés à tapoter leur queue contre mon petit cul tout humide, certains se sont aventurés un peu à me mettre un doigt de temps en temps, d’autres me branlaient en même temps qu’ils s’affairaient entre mes fesses. Autant dire que j’étais dans une extase pas possible. Je sentais le sexe de Franck gonfler dans ma bouche. Il m’a redressé quelques instants pour me dire que bientôt, certains allaient avoir envie de jouir, il m’a demandé dans quelle positions je préférais recevoir… j’ai tendu encore plus le cul en arrière et je lui ai dit qu’ils pouvaient tous me venir entre les fesses et que pour lui, ça dépendait de ses envies. Il a alors empoigné sa queue et me l’a remise en bouche en me disant qu’il avait déjà le meilleur emplacement pour ça. Les mecs n’ont rien perdu de cette conversation et les cadences de coups de langue se sont faites de plus en plus profondes. Le final a été mémorable puisque chacun des mecs présents est venu jouir un par un entre mes fesses. Ils ont frottés leurs queues bien gonflées contre mon petit cul avant de jouir dans une série de râle tous plus puissants les uns que les autres. Je sentais leur jus couler le long de mes fesses et descendre sur mes couilles. J’ai reçu plusieurs tapes sur le cul pendant ces orgasmes à répétition. Plus je sentais les mecs jouir sur moi et plus la queue de Franck se gonflait, je l’ai attrapé d’une main et il s’est mis à jouir à son tour. J’ai gardé sa queue en bouche et j’ai dégusté son jus sans en perdre une goutte. J’ai continué à le pomper un peu alors que les derniers participants profitaient de mon cul largement inondé de sperme.

Je me suis remis à genoux et Franck est venu s’allonger sous mes couilles. J’ai senti sa main me prendre la queue et il m’a branlé pendant quelques secondes jusqu’à ce que je jouisse sans pouvoir retenir mes cris d’orgasme. Ma queue était au bord de sa bouche mais il avait mon jus un peu partout sur le torse. Il m’a léché lentement le bout de la queue, goûtant mes dernières giclées d’extase.

Ça a été la façon la plus torride de me souhaiter un bon anniversaire. Je n’ai jamais eu l’occase de recommencer à mon grand regret mais le reste de la soirée avec Franck était géniale, tout le monde a bien pris soin de moi-même après cette célébration hors norme.

Que pensez-vous de cet article ?

0
Génial
0
Super
0
J'aime bien
0
Pas certain
0
Bof !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.