Cette histoire gay s’est passée il y a une dizaine d’années, je venais d’avoir 18 ans, et j’avais compris que j’aimais les garçons… je n’arrêtais pas de les mater, dans la rue, aux vestiaires en cours… mais ils me paraissaient trop jeunes… j’aurais aimé qu’un “grand” s’occupe de moi…

Avertissement: cette histoire gay peut choquer les plus sensibles !

J’avais bien vu quelques vidéos d’adultes avec des mecs super musclés, poilus et avec une bite… humm que j’avais envie de la toucher.. et de me laisser faire dans les bras d’un beau mâle viril…

Alors je traînais le plus possible… et c’est à l’occasion d’une de mes balades à la FNAC, que mon regard a été attiré par un mec… un monsieur je dirais… costume, cravate, une barbe de 3 jours, un attaché case à la main.

Il regardait les livres sur les chiens… je le détaillais quitte à être impoli quand nos regards se sont croisés… j’ai senti mes joues s’empourprer avec une chaleur qui m’envahissait de partout.. j’ai vite détourné le regard et saisi le premier livre qui m’est tombé sous la main… et je l’ai feuilleté.. c’était un livre sur les chiens… j’étais à la page des chiens danois et j’ai été subjugué par le grand Danois ou dogue allemand! Allez comprendre! Je regardais tranquillement les images.. qu’il était beau ce chien!! et imposant!! quand une voix me tira de ma lecture…

– ils sont merveilleux ces chiens et très obéissants…

Une voix grave, de vrai mâle… c’était le mec en costard… je ne savais plus quoi dire… Il avait un très beau sourire… et ses yeux pétillaient de malice… cela aurait dû me mettre la puce à l’oreille…

– je ne sais pas monsieur je n’en ai jamais vu en vrai dis-je

– c’est vrai ? moi j’en ai un à la maison.. dit-il d’un air fier..

– à Paris ? mais il doit s’ennuyer tout seul…

– non car j’ai un jardin et un grand appartement.. il peut aller et venir comme il veut.. de toute façon je ne crains pas les voleurs dit-il en riant

– oui je m’en doute…

J’avais le regard accaparé par le sien.. il était sécurisant… je rêvais déjà que j’étais dans ses bras…

– moi c’est Olivier dit il en me tendant la main..

– moi c’est Sébastien en lui serrant sa main tendue… qui enveloppe la mienne et la maintient plus que nécessaire…

Il se mit à parler de chiens, j’avais déconnecté, sa voix me berçait et m’hypnotisait littéralement… et je le trouvais de plus en plus beau… et c’est sa demande qui m’a sorti de ma torpeur..

– si tu veux tu peux venir faire connaissance de mon chien.. j’habite pas loin en 10 minutes à pied on y est..

et je me suis entendu répondre

– oh oui! cela me ferait bien plaisir.

C’est vrai qu’en 10 minutes on est arrivé… dans un appartement au rez de chaussée… avec ouverture sur un petit jardin ombragé d’où a jaillit le molosse, en courant en direction de son maître…

– stop a dit Olivier… le chien s’est arrêté net, s’est assis le regardant… je te présente Sébastien dit il en parlant au chien… et se tournant vers moi, Sébastien je te présente Malko mon bébé… tend lui la main il va te donner la patte…

Et je tends ma main… Malko vient mettre sa patte dans ma main tout en clignant de ses beaux yeux.. Il est énorme ce chien, assis, sa tête arrive presque au niveau de ma poitrine…

– tu viens Sébastien je t’offre un verre…

On va s’installer dans le salon… aussi grand que la salle à manger de mes parents, avec plusieurs grands canapés…

– tu te mets là dit Olivier, l’autre canapé c’est celui de Malko… qui a pris place, s’allongeant de tout son long….

On a parlé du chien, de mes études, de tout, de rien, je buvais les paroles d’ Olivier… on était assis l’un près de l’autre… de temps en temps sa main se posait sur un genou… c’était dans la discussion mais à chaque fois qu’il me touchait la chaleur m’envahissait… et la conversation a dévié sur le sexe… je lui ai avoué que je n’avais jamais couché avec une fille…

– et avec un garçon ?

– non plus dis-je en baissant la tête..

– qu’est ce qui te plairait le plus ? fille ou garçon ?

– je ne sais pas vraiment…

Et sa main est venu se reposer sur mon genou… pour y rester et me malaxer doucement, tout en caresse… sa main est venue sur ma cuisse.. qu’il caressait… je sentais ma queue à l’étroit… j’avais chaud… et sa tête qui se rapprochait de la mienne… son autre main m’a caressé la joue approchant ma tête près de la sienne et ses lèvres sont venues se poser sur les miennes… les premières lèvres d’un mec… j’ai cru m’évanouir.

Ses lèvres étaient douces.. sa main caressait ma joue, ma nuque et j’ai senti sa langue passer entre mes lèvres.. j’ai ouvert légèrement la bouche pour la laisser passer et toucher la mienne.. j’ai senti comme un courant électrique me traverser le corps… je me suis abandonné dans ses bras, entourant son cou des miens… son baiser a duré une éternité.. sa langue occupait toute ma bouche.. j’aimais ça!!! j’adorais.. j’aurais voulu que cela dure le plus longtemps possible…

Il s’est assis dans le canapé, et m’a dit

– viens t’asseoir à califourchon sur mes genoux.. on va faire mieux connaissance.. il avait retiré sa cravate, en chemise, j’apercevais le poil de son torse qui dépassait…

Je me suis exécuté… le baiser a repris, j’ai fermé les yeux et je me suis laissé caresser le dos, tout! j’avais l’impression qu’il avait plein de bras… mais j’adorais son baiser.. j’adorais que sa langue me fouille la bouche et me donne sa salive… ses lèvres sur les miennes étaient un bonheur.. il a retiré mon tee shirt… et ses caresses ont continué sur mon corps nu… sa bouche est descendue sur mon torse… il m’a donné des coups de langues aux tétons qui ont immédiatement durci.. il les a pris dans sa bouche un par un, les mordillant jusqu’à me faire mal.. mais juste un peu… cela me faisait bander encore plus… je ne pouvais pas le caresser, il avait le dos collé au canapé.. il s’est amusé avec ses lèvres sur mon corps… que c’était bon sa langue chaude et humide qui passait partout..

– enlève ton pantalon me dit-il dans un souffle…

Pendant que j’enlevais mon pantalon, il retira le sien, et sa chemise laissant apparaître un torse poilu.. comme dans mes rêves… et des tétons qui pointent tout seul dans la toison… je remarque une grosse bosse dans son caleçon qu’il ne retire pas… et je me retrouve en slip face à lui sur ses genoux… les baisers, caresses, succions reprennent.. mais nous sommes peau contre peau et cela m’excite au plus au point de pouvoir toucher son corps ferme, caresser ses poils, toucher ses tétons et faire comme lui, les pincer en le regardant.. il me souriait … et j’ai senti sa main passer sur mon slip..

– mais il y a quelque chose qui ne demande qu’à sortir… dit-il en souriant.. tu te branles souvent Sébastien..

– tous les jours .. et maintenant je le ferais en pensant à toi..

Ses mains se posent sur mes fesses, et tirent sur le slip pour l’enlever, je me relève, l’enlève et je lui apparaît nu..la bite bien dressée, toute décalottée..

Sa main vient l’envelopper, la caresser, la branler doucement… je ne peux m’empêcher de gémir doucement… il enlève son caleçon..

– viens sur moi que nos queues fassent connaissance.

Et je me retrouve assis sur lui, nos queues collées et les baisers, les caresses reprennent… ses mains me tiennent les fesses et je sens un doigt toucher mon anus.. je me laisse faire.. ses gestes sont si doux.. et cela me fait tellement bander…

– j’ai envie de sentir ta langue sur ma queue… tu veux bien me sucer me demande-t-il à l’oreille

Sans répondre, je me retrouve à quatre pattes devant le canapé et j’ai sa belle bite, sa grosse queue devrais-je dire devant les yeux… je lui fais un bisous et lui lèche son gland bien décalotté.. il gémit..

– oui continue Sébastien, c’est bien.

Alors je m’applique, je lèche, je suce le gland et je sens sa main m’appuyer sur la tête et je sens sa queue prendre possession de ma bouche comme sa langue tout à l’heure… il me retire la tête et la renfonce doucement encore plus loin… j’ai compris ce qu’il veut.. alors je me cale bien à quatre pattes.. et en cadence avec sa main je lui suce sa queue, l’avalant de plus en plus.. c’est ma première bite.. et je suis servi par la grosseur…

Quand, je sens un souffle chaud sur mon cul et un coup de langue passer sur mon anus…

– c’est Malko qui veut participer.. il prépare la place.. et sa main appuie encore plus sur ma tête.. m’obligeant à avaler encore plus sa queue qui me fait avoir des larmes aux yeux.. en même temps que je sens bien la langue de Malko lécher mon anus.. Olivier s’est assis au bord du canapé, sa bite entre dans ma bouche à toucher le fond, cela me fait pleurer et cracher, mais il me maintient bien en me tenant les fesses et les ouvrant aux coups de langue de Malko…qui se donne à fond.. cela fait bizarre.. un chien! putain il faut que je réagisse et je veux me redresser, mais la voix de Sébastien m’arrête..

– il ne faut pas contrarier Malko… laisse le finir … il va s’arrêter tout seul…

La langue de Malko ne fait pas que me lécher l’anus, mes couilles et ma queue y passent.. je crois que la honte commence à m’envahir.. mais Sébastien me tient bien… puis je ne sens plus rien.

Ouf il est parti.. mais au moment où je pense cela, je vois les pattes de Malko se poser de chaque côté de moi… un pieu se poser sur mes fesses et cherchant mon trou… qu’il finit par trouver rapidement et d’un coup de train arrière m’encule .. je hurle.. mais cela n’arrête pas Malko et me baise comme sa femelle.. je sens son souffle sur ma nuque.. je suis tétanisé.. je sens sa queue dans mon cul aller au plus profond de moi.. j’ai mal, j’ai peur et j’ai honte… mais je suis écrasé par Malko sur Olivier.. qui me met sa queue sur les lèvres..

– n’oublie pas de me sucer mon beau.. c’est ton baptême!

Et pendant qu’il disait cela j’ai senti un liquide chaud me remplir les boyaux.. une quantité incroyable et Malko s’est retiré d’un seul coup… s’est assis et s’est mis à se lécher le sexe… quand j’ai vu sa queue… j’ai compris que je venais de me prendre un sacré morceau dans le cul.. et que j’avais tout son jus en moi… j’avais honte… mais Olivier ne me laissa pas penser, ruminer…

– maintenant je vais pouvoir te faire l’amour.. te baiser comme tu le mérites.. j’aime bien passer après Malko, l’ouverture est faite… dit il en riant!

Il s’est relevé, m’a collé le torse sur le canapé, en fait il a pris la place de son chien… et sans me prévenir m’a fourré sa queue dans le cul, m’a pris fermement par les hanches et m’a sodomisé de toute sa puissance, sa queue devait baigner dans le sperme de son chien, cela faisait un petit bruit désagréable.. mais pas longtemps après j’ai eu le sperme du maître qui se mélangeait en moi…

Il s’est écroulé sur moi, laissant sa queue encore bandée dans mon cul..

– tu sais Sébastien.. je crois que tu vas être une bonne salope… ton cul est fait pour prendre la bite.. n’importe quel genre de bites… j’aime les mecs comme toi… je vais t’apprendre tout ce que je sais et ce que je veux… tu vas m’appartenir!

Je ne réponds rien, je tremble, j’ai peur et je sens sa queue qui commence à se raidir à nouveau dans mon cul… il se redresse, me reprend par les hanches et me sodomise encore une fois, encore plus vite, encore plus profond… je ne sens plus rien.. je suis anesthésié… il fini par jouir… et se retirer de moi… il n’a jamais touché mon sexe… je ne bande plus…

Il s’assoit en face moi, sa queue demie molle…

– Lèche la bien, c’est ta nouvelle maîtresse maintenant!

J’ai fait ce qu’il demandait… puis il m’a emmené prendre une douche où il m’a lavé, ouvert le cul pour laisser ressortir le jus que j’avais accumulé.. il m’a demandé de me branler pour lui… pendant qu’il faisait une vidéo…

J’ai commencé à reprendre mes esprits, assis dans le canapé.. j’avais l’impression que le chien me regardait et souriait!! J’avais honte, mais honte!! Quand Olivier m’a proposé de revenir passer le week-end avec lui, qu’il allait me présenter à des amis qui avaient des chiens et des amants comme moi.. qu’ils feraient des vidéos supers.. j’ai fait celui qui était intéressé… et dès que j’ai pu, je suis parti…

Pour ne jamais revenir…

Par Fabrice
Tumblr: histoiresdeq

Que pensez-vous de cet article ?

0
Génial
1
Super
0
J'aime bien
0
Pas certain
0
Bof !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.