Damien revient d’un déplacement professionnel par le train. Il est presque tout seul dans le wagon. Il décide de se mettre à l’aise en sortant son oiseau de sa cage de tissu. Il s’endort profondément. Il en oublie que le contrôleur peut arriver à tout instant.

Arrive un grand black d’un bon mètre quatre-vingt, aux larges épaules en costume et képi de la société de chemin de fer. Sur la poche de sa chemise, une petite plaque sur laquelle est inscrit le prénom de Barnabé.

Barnabé est agréablement surpris, émoustillé même, par ce qu’il voit, ne sait pas comment réagir. Il ne sait pas s’il doit verbaliser. Alors, il tente de réveiller en secouant Damien, qui semble bien dormir.

Après plusieurs essais infructueux, Barnabé réussit. Damien sort de son rêve. Il réalise qu’il a toujours son zizi dehors. Il est hyper confus devant Barnabé.

Barnabé le rassure en lui disant qu’il en a déjà vu d’autres aussi belles. Il propose alors un marché à Damien. Il propose de lui faire discrètement une gâterie pour éviter d’avoir un procès-verbal pour exhibitionnisme. Damien ne réfléchit pas très longtemps. Il décide de tout faire pour éviter l’amende.

Barnabé jette un œil circulaire pour vérifier si ça bouge dans le wagon et ouvre les boutons de son pantalon, sort un truc couleur chocolat d’environ vingt-cinq centimètres épais monté sur deux beaux gros pruneaux bien hydratés.

Installé précédemment côté fenêtre, Damien se rapproche côté couloir. Il ouvre la bouche. Barnabé se caresse et se secoue le sexe pour le faire durcir. Il pose le gland sur la langue de Damien. Barnabé pousse un peu plus loin. Damien a un peu de mal à prendre dans sa bouche. Il essaie de satisfaire Barnabé.

Le train s’arrête en gare quelques minutes, puis repart. Un rebeu entre dans le wagon. Barnabé plaque la tête de Damien pour ne pas qu’il fasse de bruits suspects, et que ces agissements soient signalés à la hiérarchie ferroviaire. Damien rougit et est en apnée pendant que le rebeu passe derrière Barnabé, debout dans le couloir. Le rebeu va s’asseoir deux rangs plus loin et en faisant face à Damien.

Barnabé le rassure en lui prodiguant des conseils et que ça devrait bien se passer s’il écoute bien.
Barnabé retire la tête de Damien de sa bite qui reprend des couleurs. Barnabé ressaisit la tête de Damien à deux mains et la remet entièrement dans sa bouche. Damien salive beaucoup. Damien essaie de retenir ses hauts-le-cœur. Barnabé relâche la pression sur la tête de Damien. Damien continue la suce normalement pour quelques mouvements.

Au bout de plusieurs minutes, Damien sent que Barnabé est sur le point d’exploser. Il regarde vers le visage de Barnabé, qui comprend qu’il peut tout lâcher dans la bouche de Damien. Sans s’y attendre, Damien sent couler dans sa gorge, un liquide abondant et sucré-salé.

Une fois fini, Barnabé dit à Damien de bien nettoyer le gland. Le black reboutonne sa braguette et repart faire sa tournée de contrôle.
Damien arrive à destination. Il descend du train et rentre chez lui.
Arrivé chez lui, Damien va à la cuisine pour se servir un grand verre d’eau pour se rincer la bouche. Pascal lui demande s’il a fait bon voyage. Damien répond par l’affirmative.

Auteur : Belamifan 2010

Que pensez-vous de cet article ?

1
Génial
1
Super
0
J'aime bien
1
Pas certain
1
Bof !

Commentaires

  1. Belamifan2010 says:

    C’est super de me publier.
    Merci.

    Si les retours sont bons, je renverrai d’autres histoires.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.