La Gay Life Vacances vous propose tout l'été le meilleur de votre magazine gay avec des beaux mecs et tellement plus.

Histoire gay – Massage à domicile

Ses mains montent du bas des reins jusqu'aux épaules, doucement, durement, de ses doigts durs il suit les muscles le long de la colonne, caresse le bas des reins, baisse mon short, et mon boxer à mi fesses, et me tripote les fesses sans façon, une main sur chaque fesse ce qui fait que j'ai l'impression qu'il les ouvre! Il doit avoir une belle vue sur ma raie le petit masseur!
1.3K vues
11 mins de lecture
Commencez

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas eu de nouvelles de ma “vieille” pote Océane, comme j’étais dans son coin, je décide de m’arrêter chez elle. Une voiture dans la cour que je n’ai jamais vue, inconnue au bataillon. Un nouveau coquin ? Océane est une très belle nana qui bouffe les mecs les uns après les autres, une vorace!

Je descends de voiture, quand je vois la porte de chez elle s’ouvrir pour laisser passer un beau mec blond, tout sourire, taillé comme un sportif, elle le regarde partir tout sourire! On se croise avec le mec, juste un regard, sans plus et le mec part.

-C’est ton nouveau coquin ? Jamais vu ce beau mec! dis-je en lui faisant la bise. Ça va ma chérie ?
-c’est pas un coquin c’est mon masseur! dit-elle sans rire.

Je la regarde éberlué.

-tu te fais masser quoi ? dis-je d’un air gourmand.
-c’est pas pour les gay mec! Même si je t’adore, tu ne saurais pas faire!
-alors là, tu te trompes! M’essayer c’est m’adopter! J’ai des mains chaudes et douces qui passent partout!

Elle rigole, on s’installe et elle sort à boire.

-c’est un beau mec ton masseur, tu le sors d’où ?
-je l’ai trouvée sur un site! non je déconne, c’est un collègue à mon kiné, lui Benjamin, fait les massages à domicile!
-ah comme ça tu peux mouiller sans problème! dis-je en éclatant de rire.
-si tu savais, tu te ferais faire des massages Fabrice!

Elle avait son air coquine quand elle a dit ça.

-me dis pas qu’il est gay ?
-je ne te le dis pas! Mais ce que je peux te dire c’est que le mec est insensible à mes charmes et j’en ai à revendre!
-Tu crois que je pourrais avoir des massages à domicile ?
-je peux te refiler son numéro et tu te démerdes mon gars!
-Tu pourrais lui parler de moi! Que je suis un beau mec, désirable, chaud comme la braise et que j’aime les blonds!
-quand c’est pour me piquer un mec, tu ne me demandes pas de l’aide mon voyou chéri!
-qu’est ce que t’es rancunière quand même!

On rigole en buvant notre coup et parlant de plein de choses, et, quand je repars, j’ai le numéro de Benjamin!

Une dizaine de jours plus tard, le masseur Benjamin venait me voir!

Je l’avais appelé deux jours après ma visite chez Océane, disant qu’étant jardinier paysagiste, j’avais souvent mal en bas du dos et que j’aimerais bien quelques massages de confort! Je lui avais rappelé qu’on s’était croisé chez Océane, il n’avait pas relevé!

Il est 18h30 quand il est arrivé, j’avais eu le temps de prendre ma douche, je sentais bon! J’avais enfilé un short et un tee-shirt, pieds nus, j’attendais avec impatience!

Après les salutations d’usage, il m’a fait parler de mon travail, des positions que j’avais le plus souvent, m’a fait retirer mon tee-shirt, et, dos à lui, j’ai senti ses mains passer sur le bas des reins, remontant le long de la colonne vertébrale, me donnant déjà des frissons!

-oui vous êtes un peu contracté au bas des reins, on va voir ça de plus près. Allongez vous à plat ventre sur le canapé.

Et ses mains sont entrées en action, il a fait tomber un liquide sur le bas de mes reins, je l’entends se frotter les mains et le massage commence.

Ses mains montent du bas des reins jusqu’aux épaules, doucement, durement, de ses doigts durs il suit les muscles le long de la colonne, caresse le bas des reins, baisse mon short, et mon boxer à mi fesses, et me tripote les fesses sans façon, une main sur chaque fesse ce qui fait que j’ai l’impression qu’il les ouvre! Il doit avoir une belle vue sur ma raie le petit masseur!

Les massages reprennent sur le dos, les épaules, reviennent aux fesses et recommence, je suis bien, détendu, j’aime sa façon de me caresser les fesses! Ses mains dures sont douces en fait et je sens que je commence à bander!

Il ne peut rien voir bien sûr et continue ses va-et-vient avec ses mains. Maintenant mon dos, ma peau sont habitués à ses caresses! Car c’est de plus en plus doux, il me tripote tous les muscles en douceur!

-voilà ça ira pour aujourd’hui! dit il, je reviens dans 4 jours!

Quand je me relève, il fait celui qui ne voit pas que je bande, détourne le regard et évite le mien!
Je veux l’inviter à boire un verre mais il n’a pas le temps!

-à dans quatre jours Fabrice!

Il me serre la main et part sans un mot! Est-ce que je me suis fait des idées ? Est-ce qu’Océane s’est foutue de moi ? Elle en est bien capable cette garce rien que pour se venger!!

Quatre jours plus tard, Benjamin est de retour, il est presque 20 heures quand il arrive! Je commençais à désespérer, mais son sourire m’a ragaillardi.

-désolé j’étais chez des personnes âgées et cela a duré plus longtemps que prévu!
-j’espère que je suis le dernier de la journée quand même ?
-ah oui! j’ai eu une rude journée! C’est bien moi qui aurais besoin d’un massage ce soir!

Il rigole, il a un beau rire, ses yeux bleus souriants et je l’observe enfin vraiment! Je remarque ses belles lèvres avec une petite moustache fine blonde au dessus, son sourire magnifique du mec heureux!

-allez en place !

Je m’installe sur le canapé comme la première fois, et ses mains reprennent leur danse, il me baisse encore le short et le boxer, mais encore plus bas il me semble que la dernière fois!

J’offre mes fesses à ses mains, il masse, pétri mes fesses fermes, les ouvre et je suis sûr qu’il mâte la raie, il doit apercevoir mon anus, mon petit trou qui aime bien se faire lécher, toucher, caresser!

Ses mains remontent sur le dos, me prennent aux épaules et reviennent sur mes fesses comme des aimants! Je trouve qu’il y passe bien du temps sur mes fesses!

Et ça recommence, quand il revient sur mes fesses, je les soulève légèrement comme un appel aux caresses et je trouve que ses mains deviennent de plus en plus légères…

Je sens bien qu’il lui faut un peu d’aide pour aller plus loin, car ses doigts “trébuchent” dans ma raie maintenant! Alors quand il recommence, je laisse passer entre mes lèvres un léger gémissement que je retiens en toussant!

-vous avez mal ? demande-t-il.
-non non tout va bien, c’est très agréable! dis je en tournant la tête pour le regarder et voir que ses yeux sont fixés sur mon cul!

Bon c’est vrai j’ai un beau cul! Une belle paire de fesses, mais là on dirait qu’il est en extase et il continue de passer ses mains dessus, les écartant, et je pousse essayant de faire palpiter mon anus! J’y arrive bien sûr, ses mains s’arrêtent, tenant mes fesses écartées, je jette un œil, il a l’air d’être hypnotisé!!

Je relève mes genoux doucement, les écartant, ses pouces m’ouvrent bien, mon anus palpite! C’est un appel Benjamin! Touche le! Caresse le!

Il hésite, je le sens et ses pouces finissent par caresser la raie, je gémis en fermant les yeux, ça l’encourage, je sens un pouce passer sur l’anus, c’est doux, il tâte du pouce comme pour voir l’élasticité de la chose, gratouille, caresse, je gémis de plus en plus!

Ses lèvres se posent sur une fesses et je sens sa langue la lécher! Je redouble mes gémissements! Faut encourager!

Il s’enhardit et ses lèvres descendent dans la raie bien ouverte maintenant, il appuie fortement pour libérer mon anus et son premier coup de langue me fait crier!

Il se déchaîne Benjamin le masseur, sa langue passe dans la raie, lèche, inonde de salive, relèche et la pointe de sa langue se pose bien sur l’anus, je sens la pointe dure me forcer en l’inondant! Je remonte mon cul encore plus, sa langue entre et m’inonde le conduit!

Je gémis comme un puceau! Je le laisse faire ce qu’il a envie, mais il joue surtout avec sa langue, j’aurais bien aimé qu’il mette un doigt au moins!

Sans prévenir, je me suis retourné, finissant de baisser short et boxer.

-Elle est jalouse! j’ai juste dit en rigolant.

Sa main s’en est emparée, l’a décollé de mon ventre, il a fini de la décalotter, s’est passé le gland humide dans sa fine moustache, sur ses lèvres, il me respirait le mec!

Et ses lèvres se sont accaparées du gland, l’enveloppant, sa langue agile l’entoure, il aspire, lèche, suce en le serrant bien entre ses lèvres! Je pose une main sur sa tête pour caresser ses cheveux, il lève les yeux, me regarde, ses yeux sourient!

Et il replonge sur ma queue, ma longue et grosse queue! Ben oui dame Nature m’a bien pourvu et je sais qu’elle est difficile à toute avaler, mais pour le masseur Benjamin cela ne semble pas un problème!
Je sens mon gland au fond de sa gorge, bloquant l’entrée, il respire fort par le nez, s’étouffe tout seul sur ma queue et d’un seul coup, me tenant par les couilles il me pipe comme un malade! Comme un mec qui n’aurait pas vu de queue depuis une éternité!

Il y avait longtemps que je n’avais pas été pipé comme ça depuis longtemps et j’ai senti que j’allais jouir rapidement!

Il a dû le sentir également, car sa bouche s’est bloquée dans mes poils et je me suis déversé en lui, il a tout avalé le morfale, le gourmand! Toutes les giclées chaudes et abondantes ont été ingurgitées puis il m’a léché la queue lentement, comme on lèche une glace !

Ses lèvres m’ont fait des bisous sur le ventre, un coup de langue dans le nombril, la langue remonte entre mes abdos, sa tête se rapproche, ses yeux me fixent, il donne un coup de langue à mes tétons au passage, sa tête vient se poser juste devant moi, ses lèvres sont à quelques millimètres des miennes :

-ça va ? le beau gosse est détendu maintenant ?

Je rigole en avançant mes lèvres qu’il épouse des siennes en fermant les yeux! Sa langue qui connaît déjà pas mal d’endroits de mon corps, fait son apparition et vient s’enrouler à la mienne, je le prends dans mes bras en le forçant à s’allonger sur moi, que je sente son corps!

Le premier baiser dure une éternité, il me bouffe la bouche, les lèvres, la langue et je me laisse faire, apprivoisé. Ses mains viennent m’entourer le visage, il me regarde :

-je croyais que tu étais le mec d’Océane ?

Je rigole.

-je suis son meilleur copain pédé oui!
-ah alors elle sait tout! Donc c’est un complot, elle sait que tu voulais me draguer ?
-je ne lui ai pas vraiment dit mais elle me connait tellement!

Il rigole.

-si j’avais voulu la sauter, je pouvais tellement elle sait s’offrir ta copine!
-Et toi ? tu t’offres aussi ? car c’est bien monsieur le masseur d’abuser de ses clients, mais le client aimerait bien voir son masseur dans une autre tenue!
-T’as bien un lit ? tu dors pas dans le canapé ?

Je l’ai fait se relever, je l’ai pris par la main et je l’ai entraîné dans la chambre! Il n’a pas eu le temps de voir le décor, je l’ai déshabillé rapidement, retirant son tee-shirt pour admirer ce corps musclé de sportif, touché sa peau de blond, ses tétons érigés que j’ai embrassé en les léchant, lui arrachant son premier gémissement!

Je l’ai poussé sur le lit, enlevant ses chaussures, retirant pantalon et boxer et j’ai eu mon masseur à poils sur mon lit!

Je voulais le déguster, découvrir toutes les parcelles de son corps, j’ai commencé par les pieds, rapidement, remontant sur la belle paire de couilles surmontées d’une belle barre qui n’avait rien à envier à la mienne!

Léchant et embrassant les cuisses, je suis arrivé pour gober les couilles et l’entendre pousser de petits cris, j’ai adoré ses poils de blond, lisses, doux, qui sentaient le soleil!

J’ai léché la grosse queue pour remonter au gland, l’envelopper, avaler la mouille qui coulait en abondance, un beau gland bien dessiné se dressait!

Mais c’est son petit cul de masseur, mon premier masseur quand même, qui m’intéressait! Je lui ai fait soulever les jambes pour les replier sur son torse, il n’a pas fait le récalcitrant!

Son beau cul musclé s’ouvrait devant mes yeux émerveillés, une raie imberbe complètement et un anus de salope! Un anus légèrement boursouflé qui avait l’air de se faire sonder souvent! C’était donc un vrai coquin le masseur Benjamin!

J’en ai eu la confirmation quand ma langue est entrée en contact avec son anus qui s’ouvrait facilement, il s’est mis à gémir comme une salope qui aime ça! Tout le temps que j’ai léché son cul il n’arrêtait pas de gémir, j’ai mis deux doigts directs et je me suis enfoncé en tournant, là il a crié, gueulé! Il m’excitait

Benjamin et ma queue avait bien repris des forces, raide comme la Justice recommençait à couler!

Je n’avais pas besoin de le doigter si longtemps! Quand il m’a vu me relever, il a souri, les yeux agrandis, j’ai posé mon gland sur l’entrée en appuyant déjà, il a poussé un long soupir, a fermé les yeux et j’ai commencé à entrer en lui!

Sentir mon gland avancer dans ce conduit chaud qui l’enveloppait au fur et à mesure, voir qu’il grimaçait quand même, en gémissant de plus en plus fort, j’ai donné un coup de reins et mon gland est entré, lui faisant ouvrir la bouche en criant! Il m’a regardé , il riait!

-vas-y mec! Sois pas timide!

Si en plus il m’encourageait! Alors j’ai fait entrer le reste d’un grand coup de reins, rien que pour l’entendre gueuler encore! Je l’ai ramoné comme un chef, ma queue coulissait en lui comme si elle y avait déjà passé des vacances.

Sans sortir de lui, je l’ai fait mettre à quatre pattes, le ramonant encore plus profond, faisant bouger nos couilles les unes sur les autres.

Je l’ai fait relever dos à moi, c’est lui qui s’est enfoncé encore plus sur ma queue, m’offrant sa langue, j’ai saisi sa grosse queue toute humide et, en donnant de petits coups de reins je l’ai branlé en cadence. Il râlait, grognait, criait en m’offrant sa langue, j’ai senti son cul essayé de broyer ma queue en lui et j’ai vu les giclées passer par-dessus le lit! Il gueulait encore!

Je l’ai repoussé sur le lit, je l’ai repris aux hanches et je l’ai niqué comme un rebeu de banlieue niquant une salope! Il aime ça la bite le masseur Benjamin!

Quand je me suis vidé en lui en criant mon plaisir, il m’a répondu de ses gémissements. Puis il s’est retourné pour me lécher la queue encore une fois, avant de m’attirer sur le lit, me serrant fort dans ses bras musclés

-purée t’es un bon toi!
-qu’est-ce que je pourrais bien dire de toi ? dis-je faisant celui qui réfléchissait.
-que je suis une salope qui aime la bite! tu peux le dire c’est vrai! J’adore me faire baiser par une belle bite endurante! Je peux t’épuiser mec, tu me demanderas grâce!

Je n’ai pas eu le temps de répondre que sa langue avait envahi ma bouche. Aussi tendre que salope Benjamin. Je lui ai proposé de rester dîner avec moi

-Mais mec, je vis avec un copain! ça va il n’est pas jaloux, tu crains rien! dit-il en éclatant de rire.
-mais alors c’est vrai que t’es réellement une belle salope!
-quoi! T’en doute encore ? Mais il faut que je fasse quoi pour te convaincre ?
-Ben revenir me masser Benjamin!

Et, il revient, mais plus pour me masser! C’est moi qui pratique le massage anal et il aime ça mon masseur!

J’ai remercié Océane, qui en rigole encore!


En savoir plus sur LGL Vacances

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Fabrice

Fabric est auteur d'histoire gay pour La Gay Life

Réagissez à cet article !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Gay Life

La Gay Life vous propose quotidiennement des articles dans différents domaines, tels que la beauté masculine, des récits, vidéos et GIFs gay, ainsi que des sujets sur la culture, le style de vie, l'humour et bien plus encore.

Ne manquez aucune info gay

En savoir plus sur LGL Vacances

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Ne manquez pas !

×
×