Contact Information
La Gay life est ouverte en permanence

Économiser l’eau est devenu capital pour la planète, dont les réserves s’épuisent de semaine en semaine.

Avec des gestes simples – comme prendre une douche plutôt qu’un bain –, chacun contribue à préserver les ressources, certains ingénieurs et designers planchent pour aller encore plus loin. C’est le cas de Jang Woo-seok, un Sud-Coréen inspiré et concerné par les problèmes environnementaux.
Il a conçu l’Eco Bath, un lavabo-toilettes qui divise par deux la consommation d’ eau. L’idée lui est venue en observant le cycle de l’eau dans la nature.

De même, dans son inven

tion, l’eau qui sert à se laver les mains est réutilisée pour remplir la chasse d’eau, après un recyclage effectué dans le réservoir situé juste au-dessus de la cuvette.

L’utilisateur est prévenu de la disponibilité de l’eau grâce à une petite lumière verte. Si le réservoir d’eau usée n’est pas plein, il est possible d’utiliser le réservoir d’eau propre classique. Une idée simple, mais d’une redoutable efficacité. Le designer éco-responsable n’en est pas à son coup d’essai.

Il est également à l’origine de Bisynk, un lavabo à pédales.

Plutôt que d’ouvrir un robinet pour faire couler de l’eau, il faut pédaler. Une façon pour lui de faire prendre conscience aux consommateurs que l’eau a un coût.

En les obligeant à produire un effort pour obtenir le précieux liquide, il est sûr qu’il ne sera pas utilisé inutilement. Pour l’instant, l’Eco Bath de Jang Woo-seok n’est pas commercialisé en France, mais l’appareil devrait bientôt y faire son apparition.

Partagez:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.