Voici quelques conseils pour bien draguer dans les vestiaires… sans se prendre un râteau ! Les shorts dévoilent des cuisses travaillées, de fines couches de sueur illuminent les visages après l’effort. Dans les vestiaires des salles de sport, les yeux zooment sur des détails si excitants…

Comment nouer le contact avec unies dans les vestiaires sans se prendre une gifle ? Voici quelques conseils pour bien en profiter !

Méfiez-vous des pièges

Les salles de gym ressemblent-elles à des annexes de sex-clubs ? Hélas non, exceptées peut-être de rares lieux comme Le Gym Louvre à Paris qui proposent autant de machines de musculation que de cabines pour se détendre. Tom pratique beaucoup mais juge que la salle classique est piégeuse : des mecs très exhibs, hétéros ou gays, veulent juste susciter le désir et y arrivent super bien. C’est pour ça qu’ils y passent des heures, non ?

Soyez subtil

Dans la zone de déshabillage-rhabillage, certains garçons se crèment longtemps, partout, parfois uniquement parce qu’ils ont la peau sèche. Dites-leur qu’ils sont magnifiques, ça fonctionne bien. Tom a obtenu des numéros de portable de mecs « hors-milieu » comme ça. On ne lésine pas : on demande au mec comment il fait pour avoir un corps pareil, ce qu’il mange, combien de fois il vient. Ces gars-là adorent parler d’eux. S’ils mentionnent leur copine, pas d’affolement, certains sont pansexuels ou… morts de faim.

Ne faites pas votre show

Globalement, la pudeur fait son retour : certains garçons se douchent en caleçon, eh oui ! Tout montrer ne fait pas toujours monter le désir. Dans les vestiaires, on y va donc mollo pour se dévoiler. C’est dans les zones propices aux rapprochements que l’on montre ce qu’on a de mieux : les jacuzzis (de plus en plus rares), les saunas secs et les hammams, où la vapeur étourdit les sens.

Préparez le terrain

Collective ou fermée (avec porte entrouverte), la douche permet de faire un repérage. Et de trouver celui qui ne demande qu’à être suivi dans le hammam. Consommer sur place, c’est enfreindre le règlement intérieur des salles de gym… mais il est évident que ça se pratique. Le corps a ses raisons ! On choisit son moment : quand on est deux et une fois que le mec a montré des signes d’intérêt. Attention, certains mecs peu pudiques, montrent leur jouet à l’air libre sans avoir l’intention de le partager. Face à un allumeur mignon, on peut mal interpréter. Ce sont des choses qui arrivent. Dans ce cas, il faut s’excuser franchement.

Choisir le bon moment

Tom, qui sévit surtout dans les vestiaires, checke parfois son appli préférée pour faire un premier repérage. L’expert recommande aussi les heures creuses : milieu de matinée et milieu d’après-midi, moments plus propices aux rapprochements. Il déconseille les toilettes (pas confortables et pas sexy, surtout si le mec du club frappe à la porte). « L’idéal, c’est de s’asseoir pas loin du mec, à un bras de distance, la serviette pas trop nouée. Si la cible dénoue la sienne et écarte les jambes, ça commence bien. » Autre solution : proposer un massage des épaules. C’est fou ce que l’on obtient d’un garçon quand on lui parle massage. Même pas besoin de s’y connaître !

Copyright Jocklife

Que pensez-vous de cet article ?

1
Génial
0
Super
0
J'aime bien
0
Pas certain
0
Bof !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.