Devrait-on boire plus de vin ?



Devrait-on boire plus de vin ? C’est en tout cas ce que suggère un ancien expert de l’OMS dans des travaux dont se fait l’écho le DailyMail.

Selon le Dr Kari Poikolainen, chercheur dans le domaine de la consommation d’alcool et de la santé, consommer une bouteille de vin par jour serait moins nocif que de ne pas boire du tout.

Tout en modération (!) il précise néanmoins qu’il ne faudrait pas dépasser… un litre de vin par jour.

Pas plus de 3 verres par jour pour l’OMS

1664

À l’heure actuelle la plupart des autorités médicales recommandent pourtant de ne pas boire plus de trois verres par jour pour les hommes et deux pour les femmes. Les seuils établis par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) préconisent ainsi de ne pas boire plus de 21 verres par semaine pour les hommes et 14 pour les femmes. Surtout, elle recommande de s’abstenir au moins un jour par semaine de toute consommation d’alcool.

Alcool ou vin rouge ?

À noter que ces recommandations parlent d’alcool en général quand le Dr Poikolainen parle de vin. La nuance mérite d’être signalée étant donné les bienfaits régulièrement reconnus au vin rouge.

En effet, les polyphénols du raisin et l’alcool issu de la fermentation confèrent au vin des vertus intéressantes. La combinaison des deux a des effets vasodilatateurs, anti-agrégants et antioxydants qui réduisent les risques de maladies cardiovasculaires.

Quoiqu’il en soit, le Dr Poikolainen balaie les recommandations comme reposant sur des études trop anciennes et “non fondées scientifiquement”. Selon lui, avant que la consommation de vin devienne plus nocive que l’abstinence, il faudrait en boire… plus de 13 verres !

Pour arriver à ces surprenants résultats, il explique avoir analysé toutes les études de ces dix dernières années portant sur les effets de l’alcool sur la santé. Résultat : le vin ne devient vraiment dangereux qu’au delà de 13 verres par jour, soit quatre fois plus que ce qui est actuellement recommandé.

Alcohol.

Les propos de ce chercheur à la retraite sont évidemment à prendre avec des pincettes tant l’écart entre les recommandations officielles et celles qu’il envisage est important.

D’ailleurs, le Dr Kari Poikolainen finit tout de même par reconnaître que “boire trop est pire que de s’abstenir”. Dans le doute, consommons donc toujours avec modération.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Loopsider - Pourquoi toutes les cartes du monde sont fausses

Article suivant

Beau gosse - Evandro Soldati


Vous aimerez aussi
Lire la suite

La sodomie c’est bon pour la santé

Si vous souffrez de problèmes intestinaux, de simples maux de ventre, du stress ou de constipation chronique sachez qu’il existe un remède radical pour y remédier : la sodomie !
Lire la suite

Sexy Chef – Dos de Cabillaud

Valentin vous propose une recette qui va épater votre famille et vos amis : un dos de cabillaud simple, rapide et facile à faire chez soi ! [...]
Total
2
Share