C’était un soir, pour moi de fête : je me rendais dans un célèbre sex club. Prêts à me faire défoncer, à bien prendre mon pied. Avec le plus de mecs possibles

Sur le chemin, étant un peu saoul (pour me chauffer) je passe dans une rue où deux jeunes mecs sont en train de discuter, portables à la main.

Tous les deux sont plutôt grands, minces, l’un chatain l’autre brun. Plutôt beaux gosses. Je les regarde à peine continuant mon chemin et je m’entends « siffler »

beaux-gosses-gay-clubjimmy-011216-0023

-Hey mec, tu sais pas où on pourrait aller ?
-Aller ? Faire quoi ?
-Ben un endroit chaud quoi ?
-Les mecs, moi j’suis chaud, je vais au Code si vous voulez venir ?
-Y’a des meufs ?
-Non c’est gay
-….Non désolé, dégages
-Ben faut essayer les mecs, c’est bien chaud !
-Non dégages tu sais il y a des mecs moins sympas que nous donc va faire tes trucs gays et lâches nous.

Je n’insiste pas, et repart en direction du sex club.
Ils me voient à moitié titubé dans la rue et d’un coup me rattrape.

-On veut pas aller au truc gay mais pas contre se chauffer

Je suis surpris et terriblement excité
Je leur dis : ok suivez moi
Et là on rentre dans une ruelle, un peu isolée, dans un coin tranquille

Je commence à leur masser les deux jeans. Puis à désaper les deux ceintures
Les mecs semblent plutôt timides, deux potes qui vont se faire sucer… l’un a peur du regard de l’autre.
Je commence à les branler à travers leur jean. Ca commence à devenir bien dur.

beaux-gosses-gay-clubjimmy-041216-08

Et là je m’agenouille. Je descends un peu les pantalons, leur baisse le caleçon.
Puis je sors leur bite en même temps. Comme ça pas de jaloux. Les deux sont plutôt bien membrés. Je dirai dans les 18.

Je commence à piper le blond. Et j’enchaine très vite avec le brun.
Les deux font whaou. Puis j’alterne ainsi quelques minutes. Ils sont bien bandés bien chauds. Leurs bites sont un régal. Mais ils ne font pas de va et vient, pas de gestes brusques, ils sont un peu « coincés »

Je leur demande : c’est bon ?
Ils me font ouais ouais.
Je continue à les sucer. Forçant un peu le trait du « hum elles sont bonnes vos vraies queues de mecs »

Les deux commencent à s’échanger quelques paroles
-C’est pas mal ouais
-Tu suces bien
-C’est cool en fait

Et quelques secondes après ils giclent quasiment en même temps, me foutrant le visage.

Puis ils se rhabillent et me laisse planter là. Je reprends mes esprits et cours au Code finir la soirée.

Que pensez-vous de cet article ?

0
Génial
0
Super
3
J'aime bien
0
Pas certain
0
Bof !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.