Le tourisme franco-français et écologique : une bonne alternative pour vivre avec le Coronavirus pendant les vacances

Pour le moment, la situation sanitaire évolue favorablement mais l’évolution du déconfinement dépend entièrement de la circulation du virus et la situation dans les hôpitaux et les services de réanimation. Néanmoins, le Premier Ministre a assuré qu’il sera possible de profiter des vacances d’été aux mois de juillet et d’août.

Dans ces conditions, le tourisme franco-français et écologique semble une alternative innovante pour profiter des vacances d’été malgré la pandémie.

Quels sont les principes des vacances vertes ?

Les vacances vertes reposent – évidemment – sur un principe de neutralité carbone pour réduire son impact négatif sur l’environnement et préserver la planète. Il y a plusieurs principes qui régissent les vacances écologiques et ceux-ci ne sont pas spécialement contraignants. Il est possible d’adopter tous ces principes progressivement pour mieux s’acclimater aux changements des vacances vertes.

  • Privilégier les transports moins polluants : train, car, covoiturage, etc.
  • Limiter l’utilisation de l’avion : trajet sans escale et respect du ratio entre la distance parcourue et la durée du séjour, c’est-à-dire qu’une heure de vol équivaut à une journée de vacances sur le lieu
  • Utiliser des applications mobiles et des sites Internet qui recommandent des lieux de vacances éco-responsables
  • Vérifier les différents labels des lieux de vacances sur le territoire français
  • Privilégiez les hôtels, les gîtes ou les campings engagés dans une démarche environnementale, certifiés par l’Ecolabel européen, par exemple
  • Réduire le poids des bagages et amener seulement le nécessaire
  • Utiliser des laits solaires au lieu d’huiles qui forment un écran à la surface de l’eau et ralentissent la photosynthèse des végétaux sous-marins

Les vacances écologiques nécessitent un réel investissement et l’adoption d’un comportement éco-responsable pour réduire sa consommation énergétique et son empreinte carbone. L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (Ademe) a publié un guide complet sur son site pour passer des vacances écologiques.

Bonne nouvelle !

Le tourisme franco-français est le meilleur moyen de réduire l’empreinte carbone du voyage et privilégier le terroir local pour manger sainement et relancer l’économie française.

Le tourisme de proximité est également un moyen de réaliser des économies et augmenter la part du budget pour les activités et les loisirs au cours des vacances.

source : fournisseur-energie.com/

Que pensez-vous de cet article ?

0
Génial
0
Super
0
J'aime bien
0
Pas certain
0
Bof !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.