Cassandre, notre coup de cœur musical

Pier et Flo, les deux membres de Cassandre débarquent sur la planète musicale avec un album entraînant, mélodieux qui fait du bien au moral et aux oreilles.

Une musique loin du réel, loin de tout repère, où se mêlent les influences des deux jeunes hommes : orchestrations symphoniques, synthés new wave, ritournelles pop et sonorités électro. En  filigrane, une couleur épique évidente, largement mise en scène dans le 1er extrait «Ma révolution».

Pier et Flo se rencontrent à St Etienne. Tous les deux, âgés de 32 ans aujourd’hui, sont alors étudiants et partagent une même passion pour la musique. Pier pratique le piano depuis ses 9 ans au conservatoire. Il passe des heures à disséquer et reproduire les œuvres de Bach, Beethoven, Saint-Saëns ou Chopin.

Le piano dans sa plus grande forme de classicisme. Flo lui aussi est pianiste, mais d’une toute autre école. Autodidacte, il apprend au rythme des artistes qu’écoutent alors ses parents : Depeche Mode,Eurythmics, Frankie Goes to Hollywood. Flo suit l’avènement et la consécration d’un nouvel instrument, le synthétiseur. Le piano dans sa forme la plus moderne.

Deux univers, deux visions de la musique, qui une fois confrontés l’un à l’autre ne vont plus jamais se séparer et continuellement s’enrichir : le duo Cassandre est né.

En 2021, Cassandre est de retour avec un nouveau titre Burning dancefloor
Interview de Cassandre pour la gay Life

Cassandre-Musique-0002

Nous sommes heureux que vous répondiez à cette interview car je viens de découvrir votre premier album et… Waouh… quelle agréable surprise… Alors qui êtes-vous Cassandre ?

Bonjour ! C’est un plaisir pour nous de répondre à vos questions ! Nous sommes Pier & Flo, un duo de chanteurs francophones. Nous sommes auteurs-compositeurs et interprètes de nos chansons.

Et ce nom Cassandre, c’est pour changer le monde ?

Ha ha ! Ce serait plutôt pour constater que nous observons notre monde dans toute sa beauté, dans toute son horreur et dans toute sa puissance sans pouvoir y changer grand-chose. Mais c’est avant tout pour l’amour de la mythologie grecque. C’est aussi la beauté du prénom qui résonne en nous de manière très forte.

En écoutant votre album nous avons ressenti des influences de Mylène Farmer sur certains morceaux. On se trompe ? D’où vient votre inspiration ?

Merci pour cette référence. Nous avons beaucoup de respect pour Mylène Farmer qui a selon nous une carrière exemplaire. Aucun artiste ne pourrait nier cette carrière incroyable.

En ce qui concerne nos influences sonores, elles sont diverses : des groupes New Wave tels que Tears for fears, Francky goes to Hollywood, Visage en passant par la variété française, Serge Gainsbourg, Barbara, Zazie et des compositeurs tels que Mozart, Beethoven, Saint-Saëns, Holst et des compositeurs de musiques de film tels que Danny Elfmann, Alan Menken et Hans Zimmer. Ce sont plus des artistes que nous aimons. Mais peut-on appeler cela des influences ? Je ne sais pas.

Notre titre préféré sur cet album est Ô mon amour. Racontez-nous l’histoire de cette chanson.

C’est une chanson d’amour… De l’amour trouvé, de l’amour perdu… C’est une envie d’évasion aussi. Elle est née de nos vies, de notre vécu respectif. « Ô mon amour » est née à la même période que « Ma Révolution » et « Atteins le Bonheur » qui évoquent elles aussi cette lutte intérieure et ce besoin viscéral d’être libre. Ces 3 chansons ont vu le jour en moins d’une semaine.

Cassandre-Musique-0005

Depuis la découverte de votre album et en cherchant un peu, nous avons pu retrouver des cover d’autres artistes. Elles sont de très bonnes qualités, peut on espérer se les procurer en téléchargement légal un jour ?

Merci beaucoup ! Nous avions à cœur de chanter certaines chansons d’autres artistes qui nous sont chers. Elles nous ressemblent beaucoup. Pour le moment, aucune commercialisation de ces covers n’est prévue.

Le public gay sera très sensible à votre univers? Vous en êtes conscient ? Cela vous fait réagir ?

Disons que nous sommes conscients que notre public aime visiblement la liberté tout comme nous ! Ce thème traverse nos chansons de près ou de loin. Et nous concevons très bien que toute personne se sentant différente, montrée du doigt ou mise à l’écart se reconnaisse dans notre univers. C’est une fierté et un honneur que les gens nous écoutent, quels qu’ils soient.

Pour finir sur vos projets … Le deuxième single, A la vie à la mode, vient d’être dévoilé. Aurons nous le droit à un nouveau clip ?

La décision d’un prochain clip dépendra essentiellement de la réception de notre single en radios. Nous n’avons pas la réponse pour le moment. C’est trop tôt. Mais bien évidemment, nous adorerions que « A la vie à la mode » soit accompagnée d’un clip !

Et enfin un petit mot pour les lecteurs du club Jimmy qui seront heureux de vous lire et pour certains de vous découvrir ?

On espère que l’album vous plaira. N’hésitez pas à le partager autour de vous. Soyez heureux, soyez libres ! Merci du fond du cœur…

En tous les cas, nous vous souhaitons un grand succès pour ce très bel album car c’est notre coup de cœur.

Merci beaucoup à La gay Life !

Des duos masculins, la France en a peu connus, en tout cas, aucun qui ne puisse servir de référence pour appréhender les Cassandre.
Ce premier album fut pour les deux garçons l’occasion d’une véritable introspection. Pour eux, être artiste c’est « une manière de mieux se comprendre, en interprétant et en appréhendant le monde ». Dès lors, les thèmes qui parcourent le disque ne peuvent être qu’intimement personnels : la quête du bonheur, la réalisation de soi, la liberté, le désir, l’amour. Des textes écrits par deux artistes amoureux des lettres, passionnés des mots. Ici, le « je » est prétexte au « nous », l’intime devient universel, le personnel devient pluriel. Les petites histoires font la grande histoire. Jamais le disque ne sombre dans le nombrilisme ou le fatalisme. Mis en musique, les textes prennent un sens nouveau. En témoigne le titre « Liberté », dont le texte est à l’origine un poème de Paul Eluard.

Esthétiquement, Cassandre se situe quelque part entre les peintures de Géricault et les clips de Woodkid. Une beauté aussi froide qu’émouvante, un raffinement certain et un grandiose minimalisme.

Entre leur mise en ligne sur mymajorcompany.com (qui leur vaudra d’établir l’un des records du site, récoltant 100 000 € en quelques jours) et la finalisation du disque, 18 mois se sont écoulés. 18 mois à peaufiner l’écriture, la direction artistique et les arrangements aux côtés de Tiery-F (Tal, Shy’m…).

Les cover de Cassandre

Réagissez à cet article !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Les Beaux Gosses (28/01)

Article suivant

Beau gosse - Carmelo par Giulio Cunico





Vous aimerez aussi
Lire la suite

Insolite – Des choses du quotidien

Nous n'avons pas pu passer à côté de photos d’internautes qui nous rappellent que la comparaison entre les objets du quotidien s’avère souvent très éloquente. C'est insolite !
Lire la suite

La Dandy Box

Découvrez les coffrets homme tendance et lifestyle pour (se) faire plaisir. [...]
Total
0
Share