Arno diem,dj
arno diem star ac gay
/

Arno Diem un DJ sexy

Il est devenu un homme terriblement sexy

3 mins de lecture
377 vues

Les fans de l’émission de TF1 se souviennent forcément de lui : Arno Diem était l’un des candidats de la Star Ac’, saison 5 qui a vu la victoire de Magali Vaé.

Depuis, il est DJ et vit à Los Angeles. Et il a bien changé ! Un conte de fée à l’américaine pour un beau gosse français…

arno-diem-star-ac-gay

En septembre 2005, Arno Diem, un Niçois de 17 ans arrive à la Star Ac’. Il est le plus jeune des candidats. Sa bouille juvénile a marqué le programme. Éliminé beaucoup trop tôt, il a quand même participé à quelques dates de la tournée l’année suivante…

On a pu aussi le voir dans la comédie musicale J’me voyais déjà écrite par Laurent Ruquier autour des chansons de Charles Aznavour. A propos de la Star Ac’, Arno déclare au journal suisse 20 Minutes en 2016 : « C’est quand même grâce à cette émission que je suis là. J’ai pu mettre de l’argent de côté, ce qui m’a permis de payer mes billets d’avion, mes visas d’artiste […] En revanche, il y avait des fans qui venaient chez mes parents, qui escaladaient le portail de ma maison pour me voir. Ça faisait peur. Ma famille était dépassée par tout ça. Il fallait garder une distance avec le public pour se protéger. »

A 18 ans, Arno part aux États-Unis. Il vit aujourd’hui à Los Angeles. Il est devenu un DJ reconnu là-bas mais réalise aussi des vidéos comme celle, émouvante, en hommage aux victimes de l’attentat du Pulse à Orlando. Il met souvent en avant dans ses interviews le fait qu’aux États-Unis, tout est possible : « A Los Angeles, j’ai pu filmer Sharon Stone ! »

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Arno Diem (@arnodiem)

Quand on demande à Arno Diem si la France lui manque, il répond toujours : « Non ! Même si j’adore ce pays… » On peut se poser la question de savoir ce qui le rend aussi catégorique. Arno, comme beaucoup de jeunes gays, a mal vécu ses années en France. Il a déclaré, à 20 Minutes toujours : « J’ai vécu douze ans à Paris. Je m’y suis fait agresser sept fois. Je ne pourrai plus vivre dans cet environnement de pression, de peur d’agression ou de violences verbales. Aujourd’hui, je vis à West Hollywood, la ville gay du comté de Angeles, c’est comme une bulle ce quartier, c’est Disneyland ! Étant gay moi-même, c’est super de vivre là…

Ces agressions sont peut-être aussi à l’origine de la transformation physique du jeune artiste. Parce qu’Arno ne ressemble absolument plus au jeune chanteur encore un peu adolescent de la Star Ac’. Même si on retrouve aujourd’hui dans son regard, les étoiles qui nous avaient charmés à l’époque…

Quand on regarde le compte Instagram d’Arno, on voit à quel point le sport a été déterminant pour lui. Il a complètement changé. Il était un garçon mignon un peu menu. Il est devenu un homme terriblement sexy qui joue aussi au mannequin entre deux performances musicales derrière les platines des soirées les plus flamboyantes du clubbing international.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Arno Diem (@arnodiem)

Il a mixé, par exemple, pour la grande party du Nouvel An à Puerto Vallarta au Mexique, là où tous les gays américains se ruent pour les fêtes… Des White Parties en Floride aux fêtes des Prides de nombreuses villes américaines, Arno est de tous les événements LGBT+. Et sur tous les flyers, il est bien sûr torse nu. Mais que demander de plus ?

Avec Yannis Marshall, Idan Matalon, Brian Justin Crum…

Arno Diem n’hésite pas à souhaiter un « Happy Pride » sur son Instagram. Il salue d’ailleurs souvent la communauté LGBT+ dans ses interviews : « J’aime surtout vivre à West Hollywood qui organise plein de choses pour la communauté gay, comme des manifestations, des galas de charité. Il y a une entraide entre nous, au niveau professionnel aussi… Et je connais tout le monde ici.»

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Arno Diem (@arnodiem)

On a presque envie de dire qu’il y a une « bande à Arno ».

A commencer par le Français Yannis Marshall qu’on a pu voir danser (sur ses talons aiguilles) dans de nombreux shows télévisés, ou encore Idan Matalon, le bloggeur israélien et grand ami d’Eliad Cohen…

 

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Arno Diem (@arnodiem)

Copyright Jocklife

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Histoire précédente

Vidéo gay – Garçons chauds – EP 02

Histoire suivante

Beau gosse – Liam Vandiar

Soutenez la Gay Life

Aidez-nous à conserver La Gay life gratuit et à créer du contenu de qualité.