A ne pas faire quand vous faites l’amour

 

Pour certains gay, le sexe est plafonné à un certain niveau, entaché par de mauvaises habitudes, et ils refusent de prendre en compte le plaisir de l’autre. Il est donc difficile de leur faire comprendre qu’ils pourraient être bien meilleurs au lit.

Voici certaines choses dont il faudra toujours se méfier durant l’acte sexuel :

Les reflexions insolentes
on peut comprendre que vous voulez profiter au mieux de cette partie de jambe en l’air, et qu’il doit y mettre du sien. Cependant, il y a une différence entre prendre le contrôle des choses et brimer l’homme qui essaye de vous faire du bien. Des réflexions comme » Arrête de faire ça » , « Attends, tu t’y prends mal » , « j’aime pas ça » ou « Ca m’ennuie on fait quelque chose d’autre » n’est pas ce qu’on peut appeler un réel soutient pour la personne qui met du sien à vos cotés.
Si il y a quelque chose qui ne fonctionne pas, ne lui dites pas. Changez la position et faites autre chose sans dire un mot. Le partenaire ira toujours dans la direction que vous prendrez.

Discussions inutiles
Que ce soit sur le » pourquoi veut il absolument garder les lumières allumées durant l’acte » ou encore de finir un débat lancé plus tôt dans la journée, qui devrait s’en soucier à cet instant ?
La chose la plus importante est de profiter de se moment pour se laisser aller à des câlins et préliminaires. Personne ne veut avoir des relations sexuelles avec quelqu’un qui est constamment à ressasser des choses sans importances. Concentrez vous sur votre homme.

Boy- gay-ClubJimmy-20150415-0022

Se focaliser sur son plaisir
En amour, le tout est de ne pas donner du plaisir exclusivement à soi, mais de savoir le partager. Ôh combien d’hommes se satisfont d’être parfaitement lassifs face à un mec qui se donne complètement à fond pour eux. Bien qu’ils considèrent qu’ainsi ils font vraiment mâles virils matchos et dominants, en réalité, ils paraissent plus de parfaits trous du cul. Personne ne veut d’un amant égoïste.

Attendre et regarder quand il essaye « de se finir »
Nous avons tous vécus cela, des moments où nous n’étions pas au top de la forme et que nous avions dû « nous finir à la main » bien après que le partenaire ai joui. Nous savons tous comme cela peut être gênant pour les deux cotés. Mais inutile pour le mec qui vient de jouir de rester lassif durant ce moment, la meilleur chose à faire est d’aider son partenaire en le caressant ou en s’exhibant pour lui. Sinon, il risque de se sentir bien seul…

Etre en totale admiration
Dire des choses comme « Tu es beau » ou « J’ai de la chance » ou « Tu es le meilleur coup que je connaisse » peuvent être romantiques aux débuts mais ne permettent pas de remplacer le sexe lui-même. Il a compris ce que vous ressentiez pour lui, donc maintenant allez de l’avant. Complimenter sans cesse un mec durant l’acte ne le fera pas atteindre l’orgasme plus facilement, en fait, ça pourrait au contraire le rendre plus nerveux.

Descendre son physique
Quand on a un homme nu dans son lit, on a déjà une idée de ce que à quoi s’attendre avant d’arriver jusqu’à ce stade. Et devinez quoi, en général, ça signifie qu’on est d’accord avec ça! Le besoin de dire constamment «Ne regarde pas ma graisse» ou essayer de vous positionner de sorte qu’il ne puisse pas voir vos poignées d’amour montre à quel point vous n’êtes pas sûr de vous. Le sexe vous oblige à être dans une position vulnérable. Si vous pouvez surmonter cela, l’expérience ne sera que plus agréable, c’est ce dont il se souviendra… pas de vos poignées d’amour.

Réagissez à cet article !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Découvrez les godes Blackydick 100% Français

Article suivant

Vidéo gay - Les secrets de l'internat gay





Vous aimerez aussi
Lire la suite

Sommeil : Pas besoin de dormir 8h par nuit

Des chercheurs se sont penchés sur les habitudes de sommeil de peuplades au mode de vie proche de celui des chasseurs-cueilleurs du paléolithique. Surprise: le sommeil, ce n'était pas mieux avant.
Total
0
Share